mardi, juillet 7, 2020
Afrique

Le Pam fournira une assistance alimentaire aux personnes affectées par les effets socio-économiques des mesures de confinement


Ce sont au total 433 000 personnes, affectées par les effets socio-économiques des mesures de confinement du Covid-19  qui bénéficieront de cette assistance du programme alimentaire mondial.
‘L’impact économique et social de la pandémie globale du Covid-19 est de plus en plus préoccupant pour les familles vulnérables vivant, à la fois dans les zones rurales et urbaines du Tchad », précise le Pam.
Pour répondre aux besoins de ces ménages, le Pam appuiera le Gouvernement tchadien dans la mise en œuvre du Plan national de réponse pour la sécurité alimentaire.
 »Dans le cadre des projets financés par la Banque mondiale, le Pam fournira une assistance alimentaire inconditionnelle pour plus de 433 000 personnes affectées par les effets socio-économiques des mesures de confinement du Covid-19. Cet appui est prévu pour trois mois, à travers huit provinces (Batha, Bahr el Gazel, Guéra, Kanem, Lac, Logone oriental, Logone Occidental et Wadi Fira,) et couvrira 70% de l’apport calorique quotidien », ajoute le communiqué.
Cette contribution estimée à 131 milliards de Francs Cfa, soit 22 millions de dollars américains. ‘En vue de soutenir le développement du pays et d’optimiser l’utilisation des ressources disponibles, le Pam privilégiera les investissements locaux. Les céréales telles que le sorgho, le maïs, le mil pénicillaire et le riz ainsi que des légumineuses comme les haricots et niébé seront achetés au Tchad’, relève le Pam qui annonce en sus procurer 1 555 tonnes d’huile sur le marché local pour soutenir le plan national de réponse.  »Au total, près de 17 000 tonnes de produits alimentaires seront distribuées », informe l’agence. « La crise sanitaire du Covid-19 appelle une réponse coordonnée, décisive et innovante. Les perturbations au sein des marchés et du commerce menacent l’accès des personnes à une nourriture diversifiée et nutritive. Le Gouvernement tchadien, la Banque mondiale et le Pam ont agi immédiatement pour protéger les plus vulnérables, car cette pandémie ne menace que des vies, mais aussi les moyens de subsistance », a expliqué M. Eric Perdison, Directeur adjoint du Pam au Tchad.



Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.