vendredi, juillet 3, 2020
Chronique du Gabon | Politique : Ali Akbar Onanga Y Obegue, chassez le naturel, il revient au galop!
Ali Akbar ONANGA Y OBEGUE
ActualitéBasta !

Chronique du Gabon | Politique : Ali Akbar Onanga Y Obegue, chassez le naturel, il revient au galop!

La politique gabonaise se caractérise ces derniers temps par d’incessants bouleversements de situation. Ainsi, on peut être intouchable au lever du soleil, et en fin de journée, croupir dans les geôles d’une prison. On peut amasser à un temps record une fortune considérablement, et du jour au lendemain, redevenir plus pauvre qu’un rat d’église. La roulette russe à côté, ce n’est rien.

Chronique du Gabon | Politique : Ali Akbar Onanga Y Obegue, chassez le naturel, il revient au galop!
Ali Akbar ONANGA Y OBEGUE

Ali Akbar ONANGA Y OBEGUE, apparatchik sous Ali BONGO ONDIMBA, membre dirigeant du Parti Démocratique Gabonais (PDG) au pouvoir, dont il avait été exclu un petit moment pour “atteinte à l’unité du parti et acte contraire à la probité“. L’homme n’a pas du tout digéré sa mise à l’écart du cercle du pouvoir. Il a ruminé sa descente aux enfers et attribué le fait à M. Brice LACCRUCHE ALIHANGA, ancien directeur du président de la République, M. Ali BONGO ONDIMBA.

Blanchit de tout accusation depuis peu, le discours de l’homme d’Akiéni exprime clairement sa rancœur.

Un leader qui se respecte prend de la hauteur et pardonne. Il ne fustige pas, il n’oppose pas. C’est la raison pour laquelle après 41 ans de pouvoir sans réel partage, le peuple gabonais dans sa grande majorité, avait pleuré feu Omar BONGO ONDIMBA, tant, sa mansuétude était connue. Il savait accorder son absolution à tout le monde

L’apôtre du le “dégagisme” dans le Haut-Ogoué !

Après la célèbre phrase : “on ne fait pas du neuf avec du vieux“, propos réfutable et irrespectueux, car n’ayant pas édifié l’auditoire sur ce qui l’avait amené à prononcer une telle sentence d’exclusion envers ces aînés. Aujourd’hui, auréolé par sa réhabilitation, il revient avec un nouveau cheval de bataille, celui de la dénonciation envers “tous ceux qui ont pactisé avec les traîtres” car, selon lui “ils n’ont pas été obligés, ils l’ont fait d’eux-mêmes“, etc…

Question : qui sont ces “traîtres” du Haut-Ogooué?

La haine en politique
Monsieur  Ali Akbar ONANGA Y OBEGUE, l’esprit revanchard n’est pas bon. Au 1er mandat de M. Ali BONGO ONDIMBA, vous étiez co-gérant du Gabon, et vous êtes devenu très riche, votre confort personnel a apporté quoi aux habitants du Haut-Ogooué en général et ceux de votre village en particulier?
En quoi les miettes données avec condescendance pour entretenir votre prééminence sur vos semblables, font-ils de vous une personne mieux que les autres?

Ali Akbar ONANGA Y OBEGUE, candidat unique du Parti démocratique gabonais (PDG) à la prochaine élection législative dans la circonscription de Lékoni-Lékori, son fief dans Haut-Ogooué, semble décider à régler ses comptes avec tous ceux qui se sont mis à travers de son chemin. Un proverbe fang dit : “Le premier signe annonciateur du déclin futur d’une famille est la division entre ses membres”.

 

A.M. DWORACZEK-BENDOME | 26 MAI 2020 | @DworaczekBendom

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.