lundi, juin 1, 2020
Chronique du Gabon : Maixent Accrombessi, la nouvelle alliance
Chronique du Gabon : Maixent Accrombessi, la nouvelle alliance
ActualitéBasta !

Chronique du Gabon : Maixent Accrombessi, la nouvelle alliance

Le retour en grâce !

Chronique du Gabon : Maixent Accrombessi, la nouvelle alliance
Chronique du Gabon : Maixent Accrombessi, la nouvelle alliance

Pendant que les ethnies du Gabon, aussi bête les unes que les autres se querellent entre elles, au sommet de l’État, le trio “Gabon-Bénin-Maroc” se porte à merveille et conforte sa place aux commandes du pays.

Coalition de circonstance au bénéfice de qui ?

Chronique du Gabon : Maixent Accrombessi, la nouvelle alliance
Accrombessi-confus-et-honteux-de-ses-actes-de-corruption-à-son-retour-à-Libreville en 2018.

Il est coriace le fils de feu Médard Accrombessi, originaire de Cotonou (Bénin) et accessoirement “Nkani ”  dans le Haut Ogooué, fief de la famille Bongo Ondimba.

l’homme, après un accident vasculaire cérébral qui l’avait foudroyé juste quelque temps avant la présidentielle 2016 et laissé moins fringant que naguère, Maixent Accrombessi, puisque c’est de lui dont il s’agit,  ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, l’homme qui co-contrôlait l’argent du Gabon depuis la présidence de la République via le  logiciel « Cristal » du trésor public au même titre que son ami et supérieur, M. Ali Bongo Ondimba, bénéficie d’un retour en grâce spectaculaire dans son pays d’adoption.

Même avec la first lady, Mme Sylvie Bongo Ondimba, c’est la lune de miel. Et pourtant, elle avait fait de lui son ennemi autrefois, jugeant son énorme influence sur son auguste époux comme néfaste. Une des raisons par ailleurs, pour lesquelles, elle était allée vivre à Londres (Angleterre).

Du passé faisons table rase !

Tout cela est du passé, désormais, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Néanmoins pour les citoyens ordinaires, au vu et au su de ce qui va s’abattre sur le pays tant au plan économique, social, conséquences du COVID-19 et la baisse vertigineuse du prix du baril de pétrole, ils espèrent qu’au cours des retrouvailles et différents échanges entre les amis, il soit aussi question de rapatrier quelques miettes de fonds de ce qui avait été indûment subtilisé au trésor public gabonais, à l’époque des projets maquettes.

Un proverbe fang (une ethnie du Gabon) dit : « quand des ennemis se mettent d’accord, demande-toi, ce qu’il prépare contre toi ».

A.M. DWORACZEK-BENDOME | 18 MAI 2020 | @DworaczekBendom

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.