mardi, juillet 14, 2020
Burundi : Le couple Nkurunziza atteint par le coronavirus?
Afrique

Burundi : Le couple Nkurunziza atteint par le coronavirus?



Burundi : Le couple Nkurunziza atteint par le coronavirus?

Burundi : Le couple Nkurunziza atteint par le coronavirus?

Par Marie-France Cros

L’épouse du président sortant du Burundi, Denise Bucumi Nkurunziza, a été évacuée de nuit par avion vers Nairobi; elle aurait été testée positive au Covid-19. Son mari, resté au Burundi, serait isolé et entouré d’une équipe de médecins, selon les informations qui circulent à Bujumbura.

Denise Bucumi, rapportait SOS Media Burundi jeudi dernier, a été évacuée dans la nuit par l’aéroport de Bujumbura qui, pour l’occasion, avait vu toutes ses lumières éteintes et son personnel, ainsi que les policiers de service, priés de quitter les lieux. Elle est montée à bord d’un avion sanitarisé qui l’a amenée à Nairobi, la capitale kényane, malgré la fermeture des frontières. Elle est entrée à l’hôpital universitaire Aga Khan.

Burundi: la Commission électorale retire ses résultats, trop peu crédibles

Selon la télévision kényane Citizen, la Première dame burundaise sortante serait aux soins intensifs, ainsi que trois de ses gardes du corps, après avoir été testés positifs au coronavirus. La télévision kényane officielle a également rapporté que Mme Nkurunziza serait atteinte de coronavirus.

Un pays « protégé par Dieu » du coronavirus

Il y a officiellement seulement 42 cas de Covid-19 au Brurundi, dont le président Nkurunziza a assuré qu’il était une exception parce qu’il était « protégé par Dieu » en raison de sa grande piété. Le pouvoir s’appuie sur une grande religiosité apparente au nom d’une « église du réveil », l’Eglise du Rocher, dont la Première dame est « révérende pasteur ».

Burundi : Les chiffres ébouriffants des élections burundaises

Les élections – frauduleuses – du 20 mai, ont été précédées de deux semaines de campagne électorale qui ont vu des foules compactes se presser. Ni les cultes ni les matches de foot – dont Pierre Nkurunziza est un fervent partisan – n’ont été suspendus. Depuis plusieurs semaines, des voix s’élèvent au Burundi pour critiquer cet aveuglement. Le gouvernement Nkurunziza a préféré expulser le représentant de l’Organisation mondiale de la Sante (OMS) et trois de ses experts.

La radio (en exil) RPA rapporte de son côté qu’une maladie dont les symptômes ressemblent fortement à ceux du coronavirus a fait une quinzaine de morts en moins de deux semaines sur la colline Mugera, dans la commune de Mishiha (province de Cankuzo), frontalière de la Tanzanie. Des collines voisines seraient également frappées, notamment Kaniha et Muyaga.

Que pensez-vous de cet article?



Avec La Libre Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.