jeudi, juin 4, 2020
Tshopo : le maire de Kisangani insiste sur le respect des mesures de protection contre le Coronavirus
Afrique

Tshopo : le maire de Kisangani insiste sur le respect des mesures de protection contre le Coronavirus


espace libre

Tshopo : le maire de Kisangani insiste sur le respect des mesures de protection contre le Coronavirus

Le maire de Kisangani, Jean-Louis Alasso, a insisté lundi 30 mars sur le respect des mesures de protection contre la propagation du Coronavirus dans son entité.

Il a rappelé aux bourgmestres et chefs de secteur de Lubuya bera, aux détenteurs des boutiques et magasins ainsi qu’aux transporteurs des personnes et des biens le respect de l’application des mesures annoncées par le chef de l’Etat et répercutées par le gouverneur de Province.

Jean-Louis Alasso annonce également que les amendes seront imposées à ceux qui violeront les dispositions en vigueur en matière de protection contre le covid-19.

Dans son message, le maire de la ville de Kisangani, trace une ligne de conduite aux Bourgmestres et au Chef de secteur de Lubuya bera.

Il demande aux détenteurs des boutiques et magasins de placer ce système devant leurs portes et d’exiger à leurs clients d’en faire usage avant d’accéder à leurs boutiques.

Aux transporteurs, le maire exige que le nombre de passagers se limite à au moins vingt personnes pour les pirogues motorisées et à dix pour les pirogues a pagaie, sur le fleuve ou sur la rivière. 

Aux transporteurs par voie terrestre, une moto ne peut prendre que deux personnes dont le conducteur, un tricycle deux passagers et un conducteur tandis que le minibus et les grands bus ne prendront que dix à dix-huit personnes y compris les membres d’équipage.

Les contrevenants à ces dispositions risquent une amende qui varie entre 50 et 500.000 francs congolais (28,5 et 285 dollars)

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.