jeudi, juillet 9, 2020
Société/location : des arriérés des loyer déclenchent une bagarre entre le locataire et son bailleur.
Gabon

Société/location : des arriérés des loyer déclenchent une bagarre entre le locataire et son bailleur.


Les mois d’impayés du locataire font perdre patience au bailleur, qui a confisqué les effets du locataire qui n’a pas apprécié.

Si l’actualité mondiale et même nationale marquée par la pandémie du Covid-19, les citoyens gabonais bien que la subissant, restent marqués par leur quotidien, qui se caractérise par plusieurs difficultés.
La menace d’un confinement total et ses conséquences ont fait commettre l’irréparable à un père de famille le 27 mars 2029, au quartier dit Derrière l’école normale supérieure, sis au premier arrondissement de Libreville.
Un locataire qui a accumulé des mois d’impayés de loyer s’est vu surpris par l’attitude du propriétaire de la maison qu’il occupe. Ce dernier n’a pas hésité à s’introduire dans son domicile pour s’accaparer de certains de ses objets de valeur, chose que le locataire n’aurait pas digéré, et les a conduits dans à la bagarre dont chacun était muni d’une arme arme blanche.
Pour la petite histoire,il faut dire que les faits remontent à trois mois, lorsque le locataire perd son emploi, et le signifie à son bailleur. Pour garder le local, il ira de promesses en promesses, non sans signifier sa condition au bailleur plus que de par les temps qui courent devenu impatient. En cette période où l’étau se resserre autour des gabonais, le bailleur a terminer par perdre patience,car aurait ressenti un besoin crucial pour son dû.
Afin d’inciter son locataire à s’acquitter de son loyer, M. R,le bailleur utilisera la force pour confisquer les effets de M. L, locataire. Uniltile de dire que la rixe a cassé certains objets .

Cette bagarre entre deux partenaires illustre un fait quotidien, qui traduit la confusion et l’ignorance des droits et obligations de deux parties au sein de la société qui tarde a légiférer sur la location des loyers au Gabon en cas de loyer impayé.

Le locataire devrait-il se sentir en danger en cas de retard de versement des loyers? Devrait-il perdre les droits qui lui sont dus par son bailleur et son entourage en cas de retard de paiement ? Le bailleur doit-il se permettre de s’introduire dans le domicile de son locataire pour revendiquer ses droits pendant qu’il en viole d’autres? Il y’a matière à réflexion. En tout les cas,les législateurs sont appelés à se pencher sérieusement sur la question.



Avec Le Touraco vert

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.