mardi, juillet 7, 2020
Afrique

Ray’s Kim réapparait avec un ‘’GATTÔ’’


Le prochain album de l’artiste rappeur et slameur Ray’s Kim EDM, très attendu dans le milieu culturel arrive incessamment. En attendant la date officielle de sa sortie, l’artiste a lancé ce 30 mars un titre de cet album dénommé ‘’GATTÔ’’.
« Ils l’ont coupé », traduit littéralement de l’arabe local, ‘’Gattô’’ est un cri de coeur face aux coupures intempestives d’électricité en cette période de canicule. La ville de N’Djamena est réputée par la coupure d’électricité en période de chaleur, ajoutée à cela la psychose de la maladie de Covid19 qui oblige la population à se confiner, mais dans le noir, malheureusement. Depuis des années, l’Etat peine à trouver une solution au problème d’énergie.
L’extrait du prochain album de l’artiste dont le nom n’a jusque-là pas encore été dévoilé s’annonce plutôt fort. En attendant qu’une date soit fixée pour la sortie de son album, l’artiste s’interroge : « Que peut-on bien faire dans un pays sans énergie ? », dégustez ‘’GATTÔ’’ sur le lien :

Le Bunda Boss, Ray’s Kim EDM, absent de la scène musicale tchadienne depuis bientôt un an, l’homme poursuit sa mission, celle de recherches et de rencontres avec le monde. L’artiste a posé sa valise au Cameroun où il a sorti en octobre 2019 un clip vidéo très engagé sur la gouvernance en Afrique de façon générale et du Tchad particulièrement. C’est sans détours que le titre ‘’J’ai tellement de choses à dire (JTCD)’’ a levé le voile sur la mauvaise gouvernance des chefs d’Etat africains :

Après le Cameroun, le rappeur et slameur s’est envolé au Burkina Faso, capitale africaine de la culture où l’homme a eu à faire des collaborations enrichissantes sur son nouvel album. Sur les ondes de la radio de nos confrères de la FM Liberté sur l’émission ‘’Hip-Hop Show time’’, l’artiste annonce avoir collaboré avec le rappeur Smarty, l’ex membre du groupe Yeleen et Smokey rappeur, producteur et activiste. Ainsi donc, l’artiste exporte le style dont il est précurseur, le ‘’Bunda’’ hors de nos frontières.
Pour rappel, le ‘’Bunda’’ est un parlé inventé par les jeunes marginaux de la société Tchadienne, au fil du temps il s’est introduit dans les foyers et devient un langage codé populaire et propre à ceux qui l’emploient. Le Bunda est la somme de plusieurs langues et dialectes et a pris sa source au sud du Tchad, notamment dans le Moyen Chari et le Mandoul.
 DEUH’B Zyzou



Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.