vendredi, mai 29, 2020
Haut-Katanga : la frontière de Kasumbalesa fermée
Afrique

Haut-Katanga : la frontière de Kasumbalesa fermée


espace libre

Haut-Katanga : la frontière de Kasumbalesa fermée

La frontière de Kasumbalesa dans le Haut-Katanga est fermée depuis samedi 28 mars, conformément à la décision du Président de la République. Selon le maire, André Kapamba, cette décision est prise pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

D’après cette mesure, seuls les camions  à l’import et à l’export  sont autorisés à faire le mouvement dans les deux sens. Les chauffeurs et autres membres d’équipage sont soumis à un contrôle drastique, renseigne le maire de Kasumbalesa.

André Kapampa indique que le grand défi à relever  reste et demeure la porosité des frontières. Si bien qu’il est difficile d’organiser un contrôle à différentes pistes d’entrée.

« Nous avons un grand défi à relever. Au-delà de Bilanga, ce sont des pistes clandestines et sur une distance très longue entre la voie officielle d’entrée et ces points et le défi est si grand parce qu’on ne saura pas mettre les éléments de la police sur chaque piste clandestine et que les moyens de surveillance faisant défaut », a détaillé le maire.

En dépit de ce « grand défi », il pense que la sensibilisation de la population à observer les mesures prises peut aide la province « pour lebien-être de tous. »

« Le déploiement de la police, la Direction généale des migrations (DGM), et d’autres services de sûreté, c’est encore une difficulté. Il faut le dire et c’est aussi un défi à relever que nous comptons relever avec l’appui des hautes autorités au niveau national  et mémé au niveau provincial lorsqu’ils vont devoir se décider à nous donner une unité spéciale ou au besoin un renforcement en ressources humaines et aussi matérielles », a dit le maire André Kapamba. 

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.