Gabon : Les multinationales s’abstiennent-elles à lutter contre le coronavirus ?
Gabon

Gabon : Les multinationales s’abstiennent-elles à lutter contre le coronavirus ?


espace libre

Libreville, Mercredi 25 Mars 2020 (Infos Gabon) – A en croire certaines indiscrétions, le véritable objectif d’une entreprise d’Etat ou une multinationale est de se faire du beurre. Si elles sont parvenues à créer des emplois, à payer ce qu’elles doivent à l’Etat d’un pays, elles se frottent cyniquement les mains et bouchent les oreilles.

Depuis que des cas de coronavirus sont confirmés et qui menacent
l’économie, les sites de production sont dans des frustrations au moindre geste
inhabituel de soupçon de maladie. L’épisode récent incontrôlé du site
Rabi-Kounga en est la parfaite illustration.

Par ailleurs, les employés s’entourent de ces mesures-barrières comme de la
bouée de secours en exigeant la solution hydroalcoolique, de masques et gants, et
surtout d’éviter des contacts.

Plombées par le recul de la demande extérieure, notamment de la Chine et
d’autres poids lourds de l’économie mondiale, les entreprises semblent
justifier ceci à cela ! Leur manque d’adhésion et d’aide aussi spontanée que
mécanique est très mal perçu par les travailleurs qui mettent leur espoir de
vie et de survie auprès de la main nourrissante de l’employeur.

Alors que Total, en France, met à la disposition des personnels
hospitaliers des bons d’essence d’un montant de 50 millions d’euros, on
comprend difficilement cette réticence manifeste de nos multitudes de
multinationales.

Elles sont incapables de louer des hélicoptères, des avions médicaux, des
ambulances .Elles n’arrivent pas à approvisionner en nourritures les personnes
confinées, les personnels navigants, les journalistes, les militaires et
policiers en vue de lutter ensemble contre cette pandémie.

C’est précisément maintenant qu’il faut agir. Le milliardaire Chinois, Jack Ma, vient de soutenir l’Afrique. Que font nos PDG fortunés, nos richissimes du commerce et du foncier ? A eux de répondre. Sauf ceux qui agissent dans la discrétion et hors caméras.

FIN/INFOSGABON/EM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La revue de la presse gabonaise de la semaine du 16 au 22 mars 2020

espace libre


Avec Info Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.