Nord-Kivu : le député Kamundu dénonce la complicité entre le NDC-R et des officiers militaires à Masisi
Afrique

Nord-Kivu : le député Kamundu dénonce la complicité entre le NDC-R et des officiers militaires à Masisi


espace libre

Nord-Kivu : le député Kamundu dénonce la complicité entre le NDC-R et des officiers militaires à Masisi
Au cours d’une conférence de presse tenue mercredi 26 février à Goma, le député national Didier Kamundu Batundi a dénoncé la complicité existante entre le groupe armée de Nduma Defense of Congo-Rénové (NDC-R) et certains officiers des FARDC, de la police ainsi que de services de renseignement dans le territoire de Masisi.

L’élu de Masisi déclare avoir fait ce constat lors de ses vacances parlementaires dans quelques localités de son fief électoral sous occupation de cette milice.

« Je pense que l’organisation et l’administration établie par la milice du NDC-Rénové, bénéficierait de la complicité de quelques hauts gradés de l’armée congolaise, ceux de la police et certains agents de services des renseignements », a accusé ce député.

Il a décrié l’activisme de la milice NDC-R ainsi que d’autres groupes armés dans le territoire de Masisi.

« Je ne comprends pas pourquoi une milice peut porter la même tenue que celle portée par des soldats loyalistes et de surcroit d’établir une administration avec une police dans les villages qu’elle occupe, alors que les soldats loyalistes y sont déployés », s’est-il interrogé.

Contacté par Radio Okapi, le porte-parole de la 34e région militaire, major Ndjike Kaiko, a invité le député à présenter des preuves de ses allégations au bureau de l’opération Sokala 2. 

S’agissant de massacres des civils à Beni, l’élu de Masisi exige des enquêtes sérieuses dans cette partie du pays pour connaitre l’identité de ceux qui tuent ou commanditent ces tueries.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.