Afrique

Les circonstances de l’assassinat de Colonel Dinar


espace libre

L’humoriste tchadien Colonel Dinar a été assassiné au Cameroun où il s’est rendu avec quelques artistes pour un spectacle de l’artiste Moussa Aimé. Selon l’animateur culturel Marius, l’humoriste a été poignardé à la tête et à la poitrine.

Selon l’animateur culturel Marius, Colonel Dinar a été poignardé à la tête et à la poitrine par des agresseurs. « Nous étions juste sortis pour manger. A minuit, j’étais déjà rentré, lui étant encore sur place et les agresseurs sont venus le prendre par le coup pour arracher son téléphone. En voulant se débattre, ils l’ont poignardé à la tête et à la poitrine. Le corps a été amené à la morgue à 3heures et c’est ce matin qu’on est venu toquer à ma porte pour m’informer», précise l’animateur.

De nombreux Tchadiens qui doutaient de la véracité de l’information qui circulait sur la toile vont se rendre compte du décès de ce célèbre humoriste tchadien par une vidéo publiée par le promoteur culturel Ricardo Labe.

« A tous nos amis et tous nos frères, une fois de plus le monde culturel est en deuil. Notre frère, le Colonel Dinar, artiste et humoriste tchadien qui était en spectacle ce week-end à Maroua vient d’être assassiné dans la nuit de lundi 17 au mardi 18 février 2020. Nous nous sommes rendus à Kousseri pour identifier le corps et c’est effectivement le colonel Dinar. Nous repartons à Kousseri une nouvelle fois pour ramener le corps. Il est musulman et il se pourrait que sa famille décide de l’inhumer ce soir » a-t-il annoncé

Stanyslas Asnan

espace libre


Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.