mercredi, septembre 23, 2020
‘’Le parc national de Mayumba est l’un des parcs les plus beaux au monde’’, Steeve MBA Obame
Gabon

‘’Le parc national de Mayumba est l’un des parcs les plus beaux au monde’’, Steeve MBA Obame


Libreville, Vendredi 28 Février 2020 (Infos Gabon) – C’est du moins l’avis du conservateur de ce parc, M. Steeve MBA Obame. Il s’est exprimé à l’occasion d’un atelier d’ecofac 6 à Libreville. Dans cet entretien, il fait le bilan des activités du parc placé sous sa responsabilité.

Infos
Gabon : Quel est l’objet de cet atelier auquel vous participez ?

Steeve MBA Obame : La rencontre d’aujourd’hui
se tient entre l’Etat gabonais et le partenaire qui est l’Union Européenne (UE).
Nous avons en commun le projet ecofac 6, qui est un projet d’envergure
internationale. Plus précisément, il concerne les pays de la Cemac. L’UE, à
travers ce projet, vient en appui aux pays de la sous-région.

Infos
Gabon : Quels sont les objectifs visés ?

Steeve MBA Obame : Il est
question d’évaluer les différents projets qui ont bénéficié de l’appui du
partenaire, dans le cadre d’ecofac 6 mis en place en 2017. Celui-ci a porté
essentiellement sur la préservation de l’environnement, notamment au niveau des
parcs nationaux et aires protégées.

Infos Gabon : Quels sont les parcs concernés par cette évaluation, et que dire du parc national de Mayumba dont vous êtes le conservateur ?

‘’Le parc national de Mayumba est l’un des parcs les plus beaux au monde’’, Steeve MBA Obame
Le parc national de Mayumba

Steeve MBA Obame : Il ressort que
nous sommes à trois ans de la mise en place du projet. Il était important pour
nous de faire le point sur trois parcs nationaux que sont : le parc de Mayumba ;
de la Lopé et celui de Waka. Les différents conservateurs sont en train de
présenter leurs bilans d’activités, face à notre hiérarchie qui est le
ministère des eaux et forêts, et l’Union Européenne.

Le Parc national de Mayumba est l’un des
parcs les plus beaux au monde, et plus prometteur au niveau national. Il a la
particularité d’avoir sur une superficie de 100 ha, l’océan atlantique, les
plages, la mer, la mangrove, la savane et la lagune. Un écosystème divers, et
qui abrite une biodiversité encore plus variée.

La ville de Mayumba a une notoriété. Des
efforts au niveau du gouvernement, de l’agence nationale des parcs nationaux et
des bailleurs de fonds ont été entrepris, dans le cadre de la prise en charge
du fonctionnement de ces entités. C’est au terme de la rencontre qu’on pourra
dresser un bilan.

Infos
Gabon : Pensez-vous que le choix de la création de ces treize (13) parcs
nationaux a été une vision noble, au regard des débats axés aujourd’hui sur la
préservation de l’environnement dans le monde ?

Steeve MBA Obame : Je dis oui, et
je pense que le Gabon vient de sauver la vie. Nous aurons été très vulnérables,
si nos autorités en tête desquelles le défunt chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba
n’avait pas cédé une partie du territoire, pour la création de treize parcs
nationaux. Nous sommes bien entendu un pays pétrolier, mais c’est désormais
vers d’autres niches de développement, en l’occurrence le tourisme que d’autres
pays se sont tournés.

Il faut dire que le Gabon a pris près de
dix ans à créer les parcs, à préserver cet environnement. Nous avons freiné le
phénomène du braconnage, et nous avons réorienté nos efforts vers la
sécurisation de certains parcs. Aujourd’hui, nous sommes en train d’amorcer la
phase de la valorisation. Elle consiste à mettre toutes les commodités au sein
de ces différents parcs, dans l’optique d’accueillir des personnes qui viennent
pour des activités touristiques.

Infos
Gabon : Quelle vision économique avez-vous de ces parcs nationaux ?

Steeve MBA Obame : Nous voulons
rendre ces parcs plus rentables, et contribuer à l’amélioration du produit
intérieur brut (PIB) du pays. Nous allons mettre un accent sur l’implication
des communautés, en faisant en sorte que les gabonais sachent que les parcs
nationaux ne sont pas la propriété des conservateurs et bien d’autres. Les
parcs nationaux érigés au sein des différentes localités constituent le
patrimoine de ces localités.

Dans les nouvelles orientations de nos
plans de gestions, nous avons donné un volet important aux communautés. C’est à
eux, en accord avec les gestionnaires des parcs, d’apporter leurs contributions
au développement et d’en tirer des bénéfices.

FIN/INFOSGABON/LK/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La Revue de la presse gabonaise de la semaine du 17 au 23 février 2020



Avec Info Gabon

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.