Forces de Police Nationales:le racket continue.
Gabon

Forces de Police Nationales:le racket continue.


espace libre

Malgré les condamnations du commandement en chef ,les policiers continuent d’exiger une rançon aux automobilistes.

Les forces de police rackettent toujours des opérateurs économiques, plus précisément les conducteurs des taxis.

Alors que les gouvernements annonçaient l’ère de l’impunité derrière les gabonais, les forces de police nationales brillent de plus belle dans cet exercice qu’elles affectionnent alors qu’elles sont censées le combattre au quotidien.

Pas plus tard que vendredi dernier au soir, un témoignage nous parvenait du côté du quartier dit Sotéga, à l’entrée baptisée château d’eau.

Un taxi bus en provenance du marché de Kembo en stationnement, déposait un usager, quand il est surpris par un véhicule des forces de police immatriculé 30-921 en provenance du sens opposé.

Le véhicule stationnera sur la voie de sorte à bloquer le conducteur. Ce dernier ayant compris le jeu ira vers les policiers et reviendra moins d’une minute après. Libéré par ses bourreaux, il reprend la route.

En fait,cet infortuné chauffeur s’est acquitté d’une amende de 500fcfa érigée par les policiers ripoux. Laquelle est perçu sans remis d’un reçu.

Mais et pourtant toute infraction prévoit la remise d’une quittance destinée au Trésor public.Le chauffeur ayant commis l’infraction devra se présenter avec au trésor public pour s’acquitter des frais y afférents.

Toute chose qui nous amène à la question de corruption dont font montre nos agents publics. Laquelle a sérieusement miné nos forces de l’ordre.Mais aussi du laxisme de leur hiérarchie qui peine à éradiquer un phénomène nocif a notre société.

espace libre


Avec Le Touraco vert

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.