RDC : Deux civils tués et un éco-garde blessé dans le PNKB
Afrique

RDC : Deux civils tués et un éco-garde blessé dans le PNKB


espace libre

RDC : Deux civils tués et un éco-garde blessé dans le PNKB

RDC : Deux civils tués et un éco-garde blessé dans le PNKB

Par Esther N’sapu, correspondante dans l’Est de la RDC

Deux civils tués et un garde parc grièvement blessé, tel est le bilan d’une attaque d’hommes armés ce mardi 28 janvier 2020 en plein Parc National de Kahuzi-Bièga (PNKB) en province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo.

Les faits se sont déroulés aux environs de 13h, lorsque deux  motards et un client en provenance de Miti, en territoire de Kabare, ont été attaqués vers Musisi en plein Parc de Kahuzi-Bièga par des hommes armés.  L’endroit appelé  Musisi est situé à 14 kilomètres seulement  du centre de Miti.

Les informations en notre possession indiquent que ces motards se rendaient  dans le village de Bunyakiri situé dans le territoire de Kalehe toujours  au Sud-Kivu.

RDC : 18 agents du Parc National de Kahuzi-Bièga kidnappés par des rebelles au Sud-Kivu

D’après  le Pasteur Emmanuel Nyamulinduka , président de la société civile de Miti, qui livre l’information, les bandits armés ont tiré sur les civils et ont fait main basse sur leurs biens de valeur. Avant de prendre la fuite, ces malfrats ont abandonné les deux motos dans la brousse. Il ajoute que les deux civils sont morts sur le champ. Les corps des victimes  tous originaires de Miti ont été récupérés par les membres de leurs familles.

Seul le client est encore en vie. Le client serait un éco-garde du Parc de Kahuzi-Bièga qui lui a été touché par plusieurs balles dans le dos. Il a été transféré à l’hôpital général de référence de Bukavu dans un état critique.

Cette situation a créé une panique générale toute la journée de ce mardi dans les villages environnants du PNKB, une réserve naturelle, repaire d’une espèce rare de gorilles et gros atout touristique de la province du Sud-Kivu.

Cette attaque est la première enregistrée par la société civile sur place depuis le début 2020. Le PNKB  est régulièrement la cible d’attaque de tout genre. Les groupes rebelles notamment les FDLR, la coalition des Mai-Mai Shukuru et Kirikicho actifs dans le territoire de Kalehe sont souvent pointés du doigt.

Que pensez-vous de cet article?

espace libre


Avec La Libre Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.