Noureddin Bongo Valentin : Qui s’y frotte, s’y pique
Gabon

Noureddin Bongo Valentin : Qui s’y frotte, s’y pique


espace libre

Libreville, Lundi 20 Janvier 2020 (Infos Gabon) – Une décision de la Haute autorité de la communication sanctionne l’hebdomadaire Moutouki pour acharnement, calomnie et injure à l’endroit du coordinateur général des affaires présidentielles.

La publication Moutouki l’a appris à ses dépens à travers un communiqué de la Haute autorité de la communication (HAC) rendu public il y a quelques jours sur la chaîne de télévision publique, Gabon 1ere. Pour avoir publié dans son édition n°192 un article à sa Une et en page 3 intitulé : «Noureddin Bongo Valentin, Petit Prince Consort», l’hebdomadaire gabonais a été retiré des kiosques pour «propos et insinuations malveillantes suspicieuses et tendancieuses frisant l’acharnement, la calomnie et l’injure», selon Jean-François Mouwaka Ngonga, porte-parole de cette instance de régulation.

Malgré les nombreuses critiques qui fusent de toutes parts, la HAC qui s’est auto-saisie clame haut et fort être dans son bon droit.

Au-delà d’une simple attaque, Noureddin Bongo Valentin est en lui-même plus qu’un sujet vendable, selon les politologues. «D’abord, on peut noter que désormais, ça n’est plus le débat sur la vacance présidentielle concernant le président Ali Bongo, mais la nomination de Noureddin Bongo Valentin au poste de coordinnateur général des affaires présidentielles qui est le principal cheval de bataille des opposants de tout poil. Ensuite, on peut noter que l’opposition au Gabon se bat moins sur le champ politique (à l’assemblée nationale, lors des élections ou autres) que dans l’espace médiatique », explique un politologue, enseignant à l’Université Omar Bongo de Libreville.

Et d’ajouter : « Enfin, à cet égard, on peut noter qu’il y a une part de stratégie marketing. S’attaquer à Noureddin Bongo Valentin au Gabon, c’est comme s’en prendre au Prince Harry au Royaume-Uni, c’est vendeur. Aussi bien pour les mouvements activistes qui veulent faire parler d’eux que pour les médias qui veulent faire de l’audience».

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Plainte contre Nourredin Bongo Valentin : La réplique de la présidence

espace libre


Avec Info Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.