Ituri : 10 morts dans les affrontements entre FARDC et miliciens du groupe armé CODECO à Tsoro, Djogo et Katanga
Afrique

Ituri : 10 morts dans les affrontements entre FARDC et miliciens du groupe armé CODECO à Tsoro, Djogo et Katanga


espace libre

Ituri : 10 morts dans les affrontements entre FARDC et miliciens du groupe armé CODECO à Tsoro, Djogo et Katanga

Dix personnes ont été tuées dans les affrontements entre les FARDC et les miliciens du groupe Coopérative pour le développement du Congo (CODECO), samedi 18 janvier dans les localités de Tsoro, Djogo dans le territoire de Djugu et Katanga en territoire de Mahagi. Parmi les victimes, l’on compte huit assaillants et deux militaires FARDC.

Selon le porte-parole de l’armée en Ituri, l’ennemi se déguise ces derniers temps en population locale dans l’objectif de détourner l’attention des forces de l’ordre. C’est qui pousse à l’armée à les traquer dans des milieux habitables ajoute le Lieutenant Jules Ngongo.

Du mercredi dernier au samedi 18 janvier, les forces loyalistes ont réussi à neutraliser trois assaillants dans les localités de Tsoro, un à Djogo, deux armes du type AK 47 récupérées ainsi que deux motos.

A Katanga, dans la chefferie de Walendu Watsi en territoire de Mahagi, quatre assaillants ont été tués et deux militaires FARDC dont un lieutenant sont tombés sur le champ de batail. Des sources de la société civile locales craignent que cette dégradation de la situation sécuritaire dans plusieurs localités embrase toute la région nord de l’Ituri suite à l’errance des assaillants armés. Elles plaident pour une réorganisation des opérations militaires dans les territoires de Djugu et Mahagi.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.