François Grignon : « Nous n’allons pas, de façon arbitraire décider de quitter le Tanganyika »
Afrique

François Grignon : « Nous n’allons pas, de façon arbitraire décider de quitter le Tanganyika »


espace libre

François Grignon : « Nous n’allons pas, de façon arbitraire décider de quitter le Tanganyika »

« Nous n’allons pas de façon arbitraire décider de quitter la province du Tanganyika si les conditions ne sont pas idéales », a affirmé vendredi 17 janvier, François Grignon, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies pour la protection des civils et les opérations en RDC.

Lors de sa visite de travail à Kalemie avec les différentes couches de la population, il leur a rappelé les engagements du Secrétaire général aux populations congolaises.

« Les engagements du Conseil de sécurité sont de procéder de sorte que toute reconfiguration et tout départ progressif de la mission soient un départ qui soit à la fois durable et responsable », a dit François Grignon.

Les associations féminines et les femmes de partis politiques ont soumis quelques préoccupations à François Grignon, notamment les questions d’insécurité qui touchent à la vie de la femme.

La communauté des Pygmées d’origine twa ont aussi soumis leurs doléances :

« Pourquoi il n’y a pas d’espace de dialogue entre les gouvernants et les Peuples Autochtones, entre les Peuples Autochtones Pygmées et d’autres communautés. »

Les couches sociales de la ville de Kalemie ont aussi évoqué les difficultés de retour des chefs traditionnels dans leurs villages à cause de l’insécurité.

« Il y a encore des poches de résistance et des Leaders réfractaires ; il est important qu’on travaille sur les zones dites encore rouges », a indiqué la société civile locale.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.