Cyclisme : Biniam Girmay remporte la 3e étape de la Tropicale Amissa Bongo 2020
Gabon

Cyclisme : Biniam Girmay remporte la 3e étape de la Tropicale Amissa Bongo 2020


espace libre

Cyclisme : Biniam Girmay remporte la 3e étape de la Tropicale Amissa Bongo 2020

Après sa belle victoire en 2019 devant le grand sprinter allemand André Gripel à Franceville, le jeune Erythréen Biniam Girmay de l’équipe française Nippo-Delko s’est une fois de plus illustré en remportant mercredi 22 janvier 2020 la 3e étape Mitzic-Ndjolé (180 km) de la 15e édition de la Tropicale Amissa Bongo 2020. Son compatriote Natnael Tesfazion, vainqueur de l’Etape Bitam-Oyem conserve son maillot jaune.

Alors que cela fait seulement un an qu’il a signé un contrat professionnel avec l’équipe française de Nippo-Delko, le jeune Erythréen Biniam Girmay (19 ans ) a remporté la 3e étape Mitzic-Ndjolé de la Tropicale Amissa Bongo 2020 mercredi 22 janvier au grand bonheur de son directeur sportif qui n’a pas caché sa joie, Mizotam Tukehiro.

Le jeune de 19 ans qui doit sa professionnalisation à sa victoire d’étape l’année dernière à Franceville a donc conforté le choix des dirigeants de Nippo Delko à qui il a prouvé une fois de plus son talent et sa détermination sur des parcours difficiles comme celui de Mitzic-Ndjolé long de 180 km. Pour réaliser cette prouesse, l’Erythréen a simplement attaqué dans la dernière montée précédant la ligne d’arrivée. Lors de la journée inaugurale de la Tropicale Amissa Bongo à Ebolowa il avait été déçu de termineer à la 3e place du sprint remporté par l’Italien Attilio Viviani.

« Lors de la première étape on a accusé un retard de 6 minutes qu’on a eu du mal à rattraper. Et c’est ainsi qu’on a pris la décision aujourd’hui d’être présent dans les échappées. Dans la dernière course c’était dur mais Girmay était là et il a bien géré ses forces. Il a bien mérité cette victoire. Pour la première course de l’année, une victoire, cela fait du bien à mon équipe » a déclaré le directeur sportif de Nippo Delko, Mizotam Tukehiro.

Le maillot jaune de leader de la course reste sur les épaules de l’Erythréen Tesfazion Natnael, son compatriote Yemane Dawit est récompensé par le maillot des points chauds et celui du meilleur grimpeur. Le burundais Daumont Paul arbore le maillot de la combativité pendant que l’Erythréen Henok Mulueberhan revêt le maillot rose du classement aux points. L’équipe nationale d’Erythrée est récompensée par le maillot de la meilleure équipe.

Prochaine étape ce jeudi 23 janvier Lambaréné-Mouila longue de 190 km.


Pacôme IDYATHA

espace libre


Avec Gabon Eco

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.