RDC : les institutions des provinces en crise invitées à « travailles pour la République »
Afrique

RDC : les institutions des provinces en crise invitées à « travailles pour la République »


espace libre

RDC : les institutions des provinces en crise invitées à « travailles pour la République »

Les gouverneurs et les présidents des quatre provinces en crise ont été appelés à « travailler pour l’intérêt de la République ». Le vice-Premier ministre et ministre de la Justice, Célestin Tunda ya Kasende, a fait cet appel, mardi 14 janvier 2020 à Kinshasa, lors de la réunion qu’il a organisée avec les gouverneurs et les présidents des assemblées provinciales des provinces en crise.

« Il nous a été rappelé les prérogatives qui nous incombent. Vous savez que nous devons travailler pour la République, pour les biens des citoyens et trouver des solutions à tous les problèmes qui peuvent se poser dans nos provinces », a rapporté Jean Bamanisa, gouverneur de l’Ituri.

Il dit remercier le gouvernement pour cette sollicitude des questions très importantes pour la stabilité de institutions provinciales, « afin d’assurer le développement. »

Jean Bamanisa, a aussi annoncé les discussions vont se poursuivre mercredi 15 janvier 2020.

« Nous allons poursuivre ces réunions demain. Elles seront par province : par gouvernements provinciaux et assemblées provinciales. Nous pensons que cette période de crise doit passer et que nous devons travailler en parfaite collaboration pour le bien de nos populations », a souhaité Jean Bamanisa.

Les provinces en crise qui se sont rencontrées avec le ministre de la Justice sont :

  • Haut Lomami
  • Kongo central
  • Ituri
  • Sankuru.

Dans toutes ces quatre ces provinces, les assemblées provinciales et les gouverneurs sont en conflits. Les organes délibérants ont déchu les gouvernements provinciaux à travers des motions de défiance. Les gouverneurs ont rejeté ces motions, les qualifiants dans la plupart de cas d’illégales.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.