RDC : le gouvernement promet d’accompagner la FRPI à se transformer en parti politique
Afrique

RDC : le gouvernement promet d’accompagner la FRPI à se transformer en parti politique


espace libre

RDC : le gouvernement promet d’accompagner la FRPI à se transformer en parti politique

Le gouvernement de la RDC a promis d’accompagner les leaders de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) pour la transformation de ce groupe armé en parti politique. Cet engagement a été pris à l’issue de deux journées de négociations directes entre les deux parties, tenues vendredi 6 et samedi 7 décembre à Gety, chef-lieu de la chefferie de Walendu Bindi (Ituri).

« Nous allons présenter les conclusions de ce travail aux plus hautes autorités du pays, qui nous attendent impatiemment pour signer dans un bref délai cet accord de paix », a affirmé le chef de la délégation du gouvernement.

Selon lui, les conclusions de ces pourparlers seront soumises au premier ministre avant la signature d’un accord final pour la pacification du sud d’Irumu après environ deux décennies des conflits armés.

Le consensus a aussi été trouvé sur plusieurs points contenus dans le cahier de charges de la FRPI. Il s‘agit notamment des critères d’intégration au sein de l’armée et de la reconnaissance des grades qui se feront dans le respect des normes établies ; de loi d’amnistie sur des faits insurrectionnels qui va couvrir la période de 2007 à nos jours.

Le chef de la milice FRPI, Richard Adirodu Mbadu, s’est dit satisfait de l’évolution du processus depuis 2017 et a souhaité son aboutissement heureux grâce au concours de tous les partenaires.

« Nous sommes pour la paix durable en Ituri et nous sommes très déterminés. Que tout le monde accompagne le processus jusqu’au bout », a souhaité Richard Adirodu Mbadu.

La délégation du gouvernement central était représentée notamment par le ministère de l’Intérieur, de la Justice, de la Défense et du plan. 

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.