Question à qui de droit

Que devient la remise à plat des salaires que le gouvernement avait annoncée à grand renfort de tapage médiatique et qui, on se rappelle, avait été favorablement accueillie par bien des Burkinabè ? Cette question, je me la pose quand je sais qu’il s’est écoulé déjà une année sans que les lignes ne bougent. Que se passe-t-il alors ? Pourquoi ça coince ? Dois-je comprendre que la mesure a été aussitôt abandonnée face à la résistance qu’ont opposée certaines corporations ? Je souhaite que l’on éclaire ma lanterne.

 

Un agent de la Fonction publique