L'ONU appelle à soutenir et protéger les jeunes en première ligne pour la défense des droits de l’homme
Afrique

L'ONU appelle à soutenir et protéger les jeunes en première ligne pour la défense des droits de l’homme


espace libre

L'ONU appelle à soutenir et protéger les jeunes en première ligne pour la défense des droits de l’homme

Les Nations Unies appellent à soutenir et protéger les jeunes qui montent en première ligne pour défendre les droits de l’homme. Cet appel a été lancé ce mardi 10 décembre à l’occasion de la Journée des droits de l’homme.

L’année 2019 a été marquée par un important élan de militantisme, notamment de la part des jeunes, sur de nombreux sujets notamment sur la question du climat.

« Cette année, à l’occasion de la Journée des droits de l’homme, nous rendons hommage au rôle que jouent les jeunes dans la réalisation de ces droits », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Droit à un environnement sain, égalité des droits des femmes et des filles, participation aux prises de décisions, liberté d’expression et d’opinion.

« Partout dans le monde, les jeunes manifestent, s’organisent et font entendre leur voix. Ils manifestent pour le droit à un avenir de paix, de justice et d’égalité des chances », a déclaré M. Guterres, dans un message publié à l’occasion de la Journée.

En cette Journée, M. Guterres a demandé à chacun et à chacune de soutenir et de protéger « les jeunes qui se dressent en faveur des droits de l’homme ».

Aider les jeunes à faire entendre leur voix

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a également été frappée par la forte mobilisation des jeunes. La Haut-Commissaire a rappelé que l’humanité a le devoir de veiller à ce que les jeunes puissent faire entendre leur voix.

« La Déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948, a montré un engagement ferme de la part des États à protéger les droits de tous – y compris de permettre aux générations futures de défendre la dignité humaine, l’égalité et les droits de l’homme », a dit Mme Bachelet dans un message publiée pour la Journée.

Dans toutes les régions du monde, les individus prennent la parole pour dénoncer les inégalités et les institutions répressives. La Haut-Commissaire a fait part de son admiration pour le courage, la lucidité et les principes de toutes ces personnes, « très jeunes parfois », qui s’expriment pacifiquement afin de redresser les torts de notre époque et permettre plus de liberté et de justice. « Elles sont le reflet vivant des droits de l’homme », a-t-elle dit.

Pour le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, l’engagement actif des jeunes dans toutes les facettes de la vie est essentiel pour parvenir à des sociétés inclusives et stables.

« Nous devons utiliser l’idéalisme des jeunes et leur donner les moyens de défendre l’égalité des droits et le traitement équitable de chacun, partout dans le monde », a dit M. Muhammad-Bande.

Avec ONU Info.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.