Ebola à Beni : l’OMS appelle les jeunes à ne pas perturber le travail des équipes de riposte
Afrique

Ebola à Beni : l’OMS appelle les jeunes à ne pas perturber le travail des équipes de riposte


espace libre

Ebola à Beni : l’OMS appelle les jeunes à ne pas perturber le travail des équipes de riposte

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle les jeunes de Beni au Nord-Kivu à ne pas perturber le travail des agents commis à la riposte de la maladie à virus Ebola. Dans une interview accordée mardi 3 décembre à Radio Okapi, le responsable de la commission Surveillance épidémiologique, Dr Michel Kalongo, demande à ses jeunes de laisser notamment les ambulances et autres agents de santé « sauver des vies. »

Certains piliers de la riposte contre la maladie à virus Ebola n’arrivent plus à fonctionner normalement depuis le début des manifestations des jeunes contre les massacres de civils à Beni il y a treize jours maintenant.

Dr Michel Kalongo, responsable de la commission surveillance épidémiologique à la coordination de la riposte contre Ebola à Beni indique que plusieurs personnes contacts à haut risque ne sont pas suivies à cause de ces manifestations.

« Nous sommes obligés de protéger la population de Beni, et pour protéger cette population, nous sommes obligés de travailler. Même s’il y a l’insécurité on doit travailler pour ne pas laisser que la maladie continue de se propager », affirme Dr Michel Kalongo.

Il reconnait qu’il y a l’insécurité dans la ville et le territoire de Beni, mais il précise qu’il faut travailler pour terminer l’insécurité et la maladie.

A ce jour plus de 800 personnes contacts à haut risque sont signalées dans la zone de santé de Beni et qui restent de ne pas être vaccinées, à la suite de l’insécurité dans cette zone.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.