mercredi, septembre 23, 2020
L’Arabie Saoudite au Conseil exécutif de l’UNESCO: les coulisses d’une victoire
20 novembre 2019-Unesco-40e session de la Conférence générale : Pr Ibrahim ALBALAWI recevant les félicitions des Délégations des Etats-membres
À LA UNEFrance

L’Arabie Saoudite au Conseil exécutif de l’UNESCO: les coulisses d’une victoire

20 novembre dernier, 40e session de la Conférence générale de l’organisation, l’Arabie Saoudite faisait son entrée au sein du conseil exécutif de l’UNESCO. Cette réussite remarquable permet au Royaume Saoudien d’ouvrir une nouvelle page dans sa collaboration avec l’ensemble des  institutions qui participent de la bonne marche du  monde et en particulier avec l’UNESCO. Le maestro, l’homme courtois, discret, à la fois simple et efficace à qui le Royaume doit cette élection est le Pr Ibrahim ALBALAWI, Ambassadeur, Délégué Permanent du Royaume d’Arabie Saoudite auprès de l’UNESCO.

L’Arabie Saoudite au Conseil exécutif de l’UNESCO: les coulisses d’une victoire
20 novembre 2019-Unesco-40e session de la Conférence générale : Pr Ibrahim ALBALAWI recevant les félicitions des Délégations des Etats-membres

Accueilli avec scepticisme voire agacement par certains, la candidature de l’Arabie Saoudite n’a pas été une promenade de santé, loin de là. Commencer le 08 novembre 2017, date de lancement de la campagne par la délégation du Royaume d’Arabie afin de siéger au conseil exécutif, le Pr.  Ibrahim ALBALAWI en sera logiquement le chef d’orchestre.  Avec une habilité et une grande maîtrise des arcanes de fonctionnement au sein de L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), l’homme et son équipe, sans tapage outrancier ni publicité tapageuse, vont privilégier le travail de collaboration et de partenariat avec l’ensemble des états membres, en particulier africains. Cette approche pragmatique et réaliste est pour beaucoup dans le résultat historique sortie des urnes le 20 novembre 2019.

 

Qui est le Pr Ibrahim ALBALAWI ?

L’Arabie Saoudite au Conseil exécutif de l’UNESCO: les coulisses d’une victoire
S. Exc. Monsieur Ibrahim ALBALAWI, Ambassadeur, Délégué Permanent du Royaume d’Arabie Saoudite auprès de l’UNESCO.

Le Pr Ibrahim ALBALAWI, malgré le titre prestigieux d’Ambassadeur, est un homme accueillant qui met à l’aise tous ceux qui rentrent ou sont en contact avec lui. Son métier d’enseignant y est surement pour beaucoup dans sa capacité d’écoute et de partage avec les autres. Professeur et chercheur en sciences du langage, en didactologie des langues et cultures, il a enseigné à l’Université Roi Saud à Riyad, Rédacteur en chef de plusieurs revues scientifiques, il a occupé le poste de Conseiller culturel auprès de l’Ambassade du Royaume d’Arabie Saoudite à Paris, créé différentes revues de recherches et publié des ouvrages, parallèlement à ses enseignements à l’Université. Aujourd’hui, il est le Chef de la Délégation Permanente du Royaume d’Arabie Saoudite auprès de l’UNESCO.


Une campagne pas de tout repos !

L’Arabie Saoudite a mené une campagne de longue haleine pour convaincre et donner un sens à ce que l’ambassadeur dans son discours du 14 novembre, date d’officialisation de la candidature de l’Arabie saoudite, définira comme suit : « L’Arabie Saoudite est consciente de la nécessité de fournir des opportunités stratégiques à un moment si décisif où l’UNESCO opère des transformations stratégiques pour être plus efficace. C’est aussi un moment où nos pays sont confrontés à des enjeux cruciaux et aspirent à accroître leur coopération. Consolider notre action commune permet de répondre aux enjeux et de construire des partenariats durables pour relever les défis. Le monde, nous en sommes tous conscients, est traversé par des crises fortes et des bouleversements qui impactent tous les domaines. L’impact des changements est lourd quand l’investissement économique est insuffisant, ainsi que les services d’éducation, de santé, d’emploi et de l’écologie, et quand la recherche a besoin d’être renforcée pour inspirer des actions efficaces. »

L’affaire Jamal Khashoggi, arrivée un (1) an, après le lancement, octobre 2018, va singulièrement compliquer la tâche de la délégation Saoudienne et rendre difficile les rapports tant avec les médias que les autres délégations. Des voix se lèveront en toute discrétion pour dénoncer la candidature de l’Arabie Saoudite en ce moment-là, et mettront en doute sa pertinence à siéger au sein du conseil exécutif.  Mais l’enseignant, le Pr Ibrahim ALBALAWI, une fois de plus, avec convictions et volontarisme, prendra son bâton de pèlerin pour rassurer et faire un travail de pédagogie auprès des Etats-Membres. C’est ainsi que jusqu’au soir du vendredi 15 novembre, dans les couloirs de l’UNESCO, on ne donnait pas cher de la réussite de la candidature Saoudienne.


Nouvelle ère !

L’Arabie Saoudite au Conseil exécutif de l’UNESCO: les coulisses d’une victoire
20 novembre 2019-Unesco-40e session de la Conférence générale : Pr Ibrahim ALBALAWI recevant les félicitions des Délégations des Etats-membres.

Tout ceci est du passé aujourd’hui, par sa victoire acquise haut la main, en effet, le Royaume d’Arabie Saoudite est sorti 1er de son groupe. Le pays tout entier peut être fier de son délégué permanent et de l’ensemble de son équipe, femmes et homme dévoués au service du rayonnement de leur pays. Et par ricochet, ce véritable catalyseur redresse et redore l’image du Royaume d’Arabie dans le monde.

https://www.youtube.com/watch?v=E2_S8qMvNOc&feature=youtu.be

Anne Marie DWORACZEK-BENDOME
25 novembre 2019

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.