lundi, août 10, 2020
Echanges sur le Document de Stratégie Pays (DSP) et le Portefeuille des Projets et Programmes financés  par la BAD au Mali
Afrique

Echanges sur le Document de Stratégie Pays (DSP) et le Portefeuille des Projets et Programmes financés par la BAD au Mali


Echanges sur le Document de Stratégie Pays (DSP) et le Portefeuille des Projets et Programmes financés  par la BAD au Mali

Bamako, 25
octobre (AMAP)
Le Premier ministre,  Dr Boubou
Cissé a présidé jeudi à Bamako, les travaux de la session politique de la revue
conjointe du Document de Stratégie Pays (DSP) et Portefeuille des Projets et
Programmes financés par le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD)
au Mali, a constaté l’AMAP.

La  revue conjointe permet d’évaluer
l’intervention de la BAD au Mali, de dégager les nouvelles perspectives et de
tirer les leçons de la mise en œuvre du dernier Document de Stratégie Pays sur
la période 2015-2019.

Elle
permet également de s’assurer de l’alignement de la nouvelle stratégie
d’intervention de la BAD sur les politiques et stratégies de développement du
Mali pendant la période 2020-2024 et d’échanger sur l’amélioration de la mise
en œuvre des projets et programmes financés avec l’accompagnement de la BAD au
Mali.

« De
tels exercices nous permettent de suivre de près et à tous les niveaux,
l’évolution du portefeuille qui est la déclinaison opérationnelle du Document
de Stratégie Pays en action et de l’assainir autant que possible, pour une meilleure
atteinte des objectifs de développement assignés à nos projets et programmes au
grand bonheur de nos populations bénéficiaires » a déclaré Dr Cissé.

Les
participants ont formulé entre autres recommandations, l’amélioration de la
qualité du portefeuille des projets, des procédures de passation des marchés,
d’indemnisations, de l’intervention de la BAD dans les secteurs de l’emploi, du
désenclavement, de l’aménagement hydro- agricole, du développement industriel,
des secteurs privé et démographique.

Le portefeuille actif de la BAD au Mali comprend au 15 octobre 2019, 23 opérations dont 19 opérations du secteur public et 04 opérations du secteur privé pour un taux moyen de décaissement de 30,09%.

Ces opérations dont le montant est estimé à environ 452 milliards de Francs CFA, sont réparties sur huit (08) secteurs à savoir les infrastructures routières, l’agriculture, l’eau et l’assainissement, le changement climatique, l’énergie, le développement social, la gouvernance et le secteur privé.

La
cérémonie s’est déroulée en présence de certains membres du gouvernement, du
Directeur général adjoint du Bureau régional de développement et de prestations
de services pour l’Afrique de l’Ouest du Groupe de la BAD, des représentants
des partenaires techniques et financiers, de la société civile et du secteur
privé.
 

KM (AMAP)



Avec AMAP

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.