Dialogue national inclusif : Les recommandations  de la commune de Gao
Afrique

Dialogue national inclusif : Les recommandations de la commune de Gao


espace libre

Dialogue national inclusif : Les recommandations  de la commune de Gao

Gao, 09 octobre (AMAP) Les discussions des participants au Dialogue national inclusif, dans la Commune urbaine de Gao, ont porté sur les six thématiques : la paix, la sécurité et la cohésion sociale, la politique et l’institutionnel, la gouvernance, le social, l’économie et la finance et la culture, la jeunesse et le sport et ont été suivie d’échanges, d’observations et de propositions, a constaté l’AMAP. 

Concernant la thématique Paix, sécurité et cohésion sociale, les participants ont dégagé des pistes de réflexion afin de créer les conditions du sursaut national pour préserver l’intégrité du territoire national, consolider la paix, la cohésion sociale, le vivre ensemble et la réconciliation nationale. 

Il s’agit de la lisibilité du symbole de l’Etat sur l’ensemble du territoire national, la création et la mise en œuvre d’une police de proximité, le recrutement massif des ex combattants et la réinsertion des « jeunes résistants » de la Commune pendant l’occupation djihadiste de 2012. 

Il s’agit, aussi, de la relecture de l’Accord pour la paix et la réconciliation, l’implication des communautés dans la relecture et la mise en œuvre effective de cet Accord, de pénaliser le terme Azawad pour toute appellation des Régions du nord, d’institutionnaliser les autorités traditionnelles et religieuses par la mise à leur disposition de moyens techniques et financiers et la prise en compte de leurs décisions dans les principes constitutionnels. 

Dans la thématique politique et institutionnelle, les participants ont, notamment, recommandé la dépolitisation de la Cour constitutionnelle, le traitement de tous les candidats aux élections sur un pied d’égalité dans les médias d’Etat. 

En ce qui concerne la thématique Gouvernance, il a été proposé de renforcer l’autorité de l’Etat par le contrôle des caisses de l’Etat de façon périodique, d’informatiser la gestion financière à tous les niveaux et de cultiver l’esprit de civisme, depuis la base, dans le programme officiel de l’éducation nationale, de faire une gestion concertée entre la mairie, les Domaines, la préfecture, les légitimités traditionnelles et coutumières et, dans le domaine du réchauffement climatique, de reprendre les campagnes de reboisement et de fixation des dunes. 

Dans le cadre de la thématique social, il a été retenu de débattre du format et du contenu d’un pacte social à convenir avec les différentes organisations syndicales et le patronat, de favoriser la création de l’emploi et des entreprises, d’associer les entreprises, de revoir les conditions d’observation des grèves, d’uniformiser les grilles salariales, de décentraliser les structures chargées d’appui au financement et de renforcer les capacités de prise en charge des personnes âgées et handicapées. 

Sur la thématique Economie et finance, les participants proposent de faire un état des lieux de tous les postes de recettes de l’Etat et de faire un audit des recettes et dépenses de l’Etat, de faire des quittances fiables pour tout payement.

Enfin, concernant la thématique Culture, jeunesse et sport, ils ont proposé de favoriser et de promouvoir les programmes de réinsertion, d’emploi et de formation spécifiques pour les jeunes victimes de la crise, de créer et d’équiper un centre, un camp de jeunesse pour la commune, de favoriser et diversifier les échanges culturels entre les jeunes et de leur doter d’un fond d’investissement en vue de mettre les jeunes à l’abri des tentations des terroristes.

AT/MD (AMAP)

espace libre


Avec AMAP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.