La cité sans vertu

 

 

On se demande si certains Burkinabè n’ont  pas perdu la raison. Car, pour un rien, ils veulent tout casser ou même en venir aux mains. En effet, l’Assemblée générale de l’Union nationale des transporteurs routiers du Faso (UNATRAF) qui devait aboutir à l’installation du président de la gare de l’arrondissement 3 de Ouagadougou dans le quartier Tampouy, a failli virer au drame, n’eût été l’intervention des forces de sécurité. Certains membres de l’association n’étaient pas pour cette installation, mais au lieu de dialoguer pour trouver des solutions, ils ont plutôt empêché la tenue de la cérémonie  en semant le désordre. Cette attitude est à bannir car elle est loin de la bienséance. Vivement que le calme revienne au sein de cette association !

 

Cicéron

A lundi Cicéron !