jeudi, août 13, 2020
Cameroun: Les préparatifs du GDN « grand dialogue national » et les détails du calendrier sur cette rencontre se précisent
Afrique

Cameroun: Les préparatifs du GDN « grand dialogue national » et les détails du calendrier sur cette rencontre se précisent


Grand Dialogue National

Grand Dialogue National

Convoqué par le Président de la République Paul Biya pour trouver une solution définitive à la crise qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Ce Grand Dialogue National permettra également au pays de sortir de la crise sociopolitique qu’il traverse depuis plusieurs mois.

« j’ai décidé de convoquer, dès la fin du mois en cours, un grand dialogue national qui nous permettra, dans le cadre de notre Constitution, d’examiner les voies et moyens de répondre aux aspirations profondes des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais aussi de toutes les autres composantes de notre Nation », S.E. Paul Biya.

Les travaux débuteront le 30 septembre et se poursuivront jusqu’au 4 octobre, les débats se dérouleront au Palais des congrès de Yaoundé. Des ouvriers s’activent actuellement pour le remettre à neuf.

Dans les services du Premier ministre Joseph Dion Ngute, les consultations prescrites par le président Paul Biya dans son discours du 10 septembre se poursuivent. Depuis dix jours, des responsables d’institutions de la République, de partis politiques, de syndicats, d’entreprises privées ou d’associations défilent à l’immeuble Étoile, siège de la primature. Pour chacun de ces acteurs, cette procession est l’occasion de remettre leurs « propositions » en vue de la réussite de ce dialogue.

Il faut également savoir que entre libération et condamnation des opposants politiques et des leaders sécessionnistes, ainsi que le souhait d’une médiation internationale, certains acteurs politiques conditionnent leur participation aux débats, dix jours après l’annonce d’un « grand dialogue national » par le chef de l’État Paul Biya.

Le Dialogue est ouvert que faire maintenant ?

1)Faire preuve de maturité politique et de sens patriotique ;

2)Sortir des exclusives de part et d’autre;

3)Accepter la main tendue présidentielle;

4)Ecouter les acteurs majeurs sans oublier les minorités crédibles;

5)Engager une concertation nationale sincère;

Saisir cette opportunité pour créer les conditions d’une nouvelle gouvernance nationale inclusive qui respecte désormais l’identité territoriale et culturelle anglophone, qui accélère la décentralisation du reste du pays, qui engage des réformes gouvernementales en profondeur afin de construire ensemble un Etat stable, économiquement performant, socialement juste et respecté à l’extérieur.

Celui ou celle qui refuse cette main tendue commet une faute et se discrédite aux yeux de la communauté nationale et internationale qui a désormais les yeux braqués sur tous les acteurs majeurs. Et ceux qui voudrons profité de cette opportunité pour faire diversion ou régler des comptes commet la même faute. à travers cet appel au dialogue, le destin de cette belle nation est désormais entre les mains de ses fils et filles qui sauront s’en montrer dignes.

Par Tinno Bang Mbang



Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.