7Sur7.cd : « RDC : Voici les 15 piliers du programme du gouvernement Ilunga présenté aux élus nationaux »
Afrique

7Sur7.cd : « RDC : Voici les 15 piliers du programme du gouvernement Ilunga présenté aux élus nationaux »


espace libre

7Sur7.cd : « RDC : Voici les 15 piliers du programme du gouvernement Ilunga présenté aux élus nationaux »

Revue de presse du mercredi 4 septembre 2019

Les journaux parus mercredi 4 septembre à Kinshasa analysent le discours programme présenté par le Premier ministre à l’Assemblée nationale.

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présenté, mardi 3 septembre  devant les élus nationaux, le programme d’action de son gouvernement, informe 7Sur7.cd, reprenant les quinze piliers de ce programme. Il s’agit notamment de la pacification du pays, la promotion de la réconciliation, de la cohésion et de l’unité nationale ; la lutte contre la corruption et les crimes économiques ; la diversification de l’économie et la création des conditions d’une croissance inclusive ; la lutte contre la pauvreté et la marginalisation sociale.

« Je ne crois pas en la capacité d’un seul homme à changer le destin d’une nation. Je crois, en revanche, en la force que peut engendrer une union des cœurs et des esprits. Rien de tout ce qui vient d’être dit n’est possible sans une union sacrée de la nation. Il faut impérativement que les uns et les autres puissent comprendre que l’heure est venue pour que nous puissions mentalement quitter le passé et rejoindre le présent afin d’ouvrir ensemble l’avenir », a déclaré le chef du gouvernement congolais cité par La Prospérité.

Selon Actu30.info, Sylvestre Ilunga souhaite offrir aux enfants congolais « le besoin d’être à nouveau fiers d’appartenir à leur pays, la RDC ». Des écoles et l’amélioration du salaire des enseignants, dans le droit fil de l’engagement du chef de l’État, le Premier ministre a confirmé la gratuité de l’enseignement de base, rapporte le media.

Plus sceptique, Le Potentiel parle d’«un programme ambitieux mais utopique », un chapelet de défis sans ressources financières conséquentes. Mardi, on a eu droit au Palais du peuple à un beau et long discours, étalant un projet ambitieux pour les cinq prochaines années ; mais, selon le journal, le document manque de pragmatisme.

« On se demande en même temps s’il (Sylvestre Ilunga) pourra disposer du temps nécessaire pour réaliser son grand programme, qui frise l’utopie (…) Par quel miracle va-t-il alors concrétiser ce chapelet de défis qui vont nécessiter d’importantes ressources financières en phase de réalisation ? », s’interroge le journal.

En attendant, Le Phare assure que le gouvernement Ilunga sera bel et bien investi ce vendredi après adoption de son programme d’action. « Un des temps forts de la présentation de ce programme a été l’annonce, par le Premier ministre, du projet de rapatriement des dépouilles de feu le Président Mobutu et le Premier ministre Tshombe, dans le cadre de la réconciliation nationale. Pour l’essentiel, Ilunga Ilunkamba a martelé que l’objectif principal de ce plan d’action est le redressement du pays à la base, notamment à travers la création des centres de production au niveau des villages », note le quotidien.

Actualite.cd révèle que les députés de l’opposition ont critiqué le programme d’Ilunkamba et ont quitté la plénière. Ces élus ont fustigé notamment le fait que le document qui a été présenté par le Premier ministre ne soit pas celui qui a été distribué préalablement aux députés. Certains ont demandé 48 heures pour comprendre le dernier document, avant de passer aux questions adressées au Premier ministre.

« Les à-côtés de l’investiture du gouvernement : affrontements entre les militants de l’UDPS et du PPRD », signale pour sa part Depeche.cd qui raconte ce qui se passait à l’extérieur de l’hémicycle du Palais du peuple au moment où Sylvestre Ilunga présentait son programme : « chaque camp cherche à faire la loi en voulant occuper tout l’espace où des milliers des militants de toutes tendances confondues se regroupent. Plusieurs foyers de tension sont enregistrés où les militants de ces formations politiques se croisent. Des projectifs sont lancés çà et là, des personnes tabassées, des banderoles et drapelets sont déchirés ».

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.