Billy Kambale : « Tous les spoliateurs des centres de formations des jeunes ont une semaine pour libérer ces espaces »
Afrique

Billy Kambale : « Tous les spoliateurs des centres de formations des jeunes ont une semaine pour libérer ces espaces »

espace libre

Billy Kambale : « Tous les spoliateurs des centres de formations des jeunes ont une semaine pour libérer ces espaces »

Tous les spoliateurs des centres de formation des jeunes ont une semaine pour libérer ces espaces, a averti le ministre de la Jeunesse et initiation à la nouvelle citoyenneté, Billy Kambale. Il s’exprimait ainsi, mercredi 11 septembre, à l’issue de la visite de quelques centres de formation des jeunes de la capitale.

« Je suis révolté parce que les centres de formations professionnelles des jeunes sont spoliés par des gens qu’on peut imaginer être sérieux. Je suis arrivé à Kimbanseke, les particuliers ont spolié. Je suis arrivé au centre de formation professionnelle de Bandalungwa, M. Pascal Mukuna et son Eglise Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK) ont spolié une grande partie pour y mettre son Eglise », découvre le ministre de la Jeunesse.

Il menace de trainer en justice les spoliateurs qui ne vont pas respecter ce délai.

« Nous voulons lancer une campagne de recrutement de tous les jeunes qui veulent apprendre les métiers et nos centres doivent revenir aux ministères pour réaliser notre programme d’actions », indique le ministre Billy Kambale.

Il dit se fier à la justice pour récupérer tous ces terrains spoliés.

Billy Kambale fait aussi savoir qu’un autre volet de son ministère est de créer un nouveau citoyen. Il promet de distribuer, avec le concours du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), le manuel de l’initiation à la nouvelle citoyenneté (en cours d’élaboration) dans toutes les écoles de la République.

« Il n’est pas normal de retrouver les femmes nues sur les trottoirs du Boulevard du 30 juin. Il n’est pas normal que les enfants de moins de 17 ans se retrouvent au-delà de 18 heures dans les rues (…) », déplore-t-il.

Billy Kambale s’exprime de la question liée à la formation professionnelle des jeunes et de l’initiation à la nouvelle citoyenneté, dans cet entretien avec Blaise Shindani.

/sites/default/files/2019-09/web-07._12209019-p-f-kininviteministrede_la_jeunesse_et_initiation-00.mp3

espace libre

Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.