Présidence de République gabonaise : Conférence de presse du Porte-parole du palais du bord de mer.
Gabon

Présidence de République gabonaise : Conférence de presse du Porte-parole du palais du bord de mer.

espace libre

Iké Ngouoni Aila Oyouomi a tenu une conférence de presse le 19 août 2019 dernier dans la salle habituelle de la Présidence de la République gabonaise.

Une heure durant, il a échangé avec la presse locale et internationale, sur les points jugés de fers de lance de l’allocution circonstancielle d’Ali Bongo Ondimba du 17 août 2019.

Plusieurs points passés en revue, à savoir: la question de l’accélération des travaux de la décentralisation, visant à améliorer les conditions d’existence du peuple des bas-fonds du Gabon. Laquelle s’accompagne d’un nombre de mesures prochainement mises en œuvre. 2- La question de la trans-gabonaise, laquelle qui permettra le développement efficace du peuple et de l’économie gabonaise, des périphéries aux centres et vice versa.

L’épineux problème de l’emploi, dans le sens de doubler la création des emplois dans le but d’embaucher massivement la jeune main d’œuvre gabonaise et toutes celles aptes à y répondre. D’où le retour de la sempiternelle question de l’adéquation formation-emploi. Formation désormais orientée vers la formation professionnelle, d’ailleurs au centre et prioritaire dans l’attribution des bourses d’études.

La question de la lutte contre la corruption,matérialisée par la mise en place d’un nouveau code pénal, en vue de mieux gérer les passations des marchés entre les compétences.

De nouveaux chantiers annoncés ou d’anciens reformulés?

On est tenté de répondre par le deuxième point car il semble que ces annonces sont pour la plupart faite dans le plan de relance de l’économie gabonaise et proposée par le Président de la République Ali Bongo Ondimba, annoncée il y’a 2 ans, sauf erreur de compréhension, ou mauvaise lecture. Dans tous les cas, attendons voir.

espace libre

Avec Le Touraco vert

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.