Alors que les fidèles musulmans étaient occupés à implorer Allah, à l’occasion de la fête de la Tabaski, il s’en est trouvé des esprits malins qui ont passé leur temps à subtiliser des chaussures sur les lieux de la prière. Ce phénomène n’est pas nouveau puisqu’on le constate d’année en année au pays des Hommes intègres. C’est à croire que certaines personnes ont perdu la raison au point qu’elles ne s’imposent pas de limites à ne pas franchir. Voler est un délit ; voler dans un lieu de culte est encore pire.  En tout cas, plus jamais !