Ituri : la police disperse une manifestation contre une équipe de riposte à Ebola
Afrique

Ituri : la police disperse une manifestation contre une équipe de riposte à Ebola

espace libre

Ituri : la police disperse une manifestation contre une équipe de riposte à Ebola

La police a dispersé, mardi 13 août, une manifestation des habitants du quartier Mputu à Mambassa-Centre (Ituri) contre l’équipe de riposte contre la maladie à virus Ebola. En effet, un habitant du quartier, atteint d’Ebola, est décédé lundi 12 août au centre de traitement de Makayanga.

Selon les manifestants qui développent une théorie du complot autour de ce cas, ce décès est orchestré par l’équipe de riposte pour obtenir un financement de ses activités.

Les policiers ont été déployés aux points stratégiques de la cité de Mambasa-centre,comme à l’Hôpital général de référence de Mambasa où est installé un dispositif de contrôle de température et de lavage des mains.

Le commandant de la police à Mambassa indique que des jeunes menacent d’attaquer ce site pour manifester leur colère.

D’après Franklin Yakani, administrateur du territoire intérimaire de Mambassa, les manifestants affirment qu’ils ne sont pas convaincus que la victime, un habitant de leur quartier, est décédé des suites d’Ebola.

Le coordonnateur de la riposte à Ebola en Ituri, Christophe Shako déclare qu’il s’agit d’un contact à haut risque qui a été testé positif. Ce dernier avait perdu son fils, le 30 Juillet, mort d’Ebola. L’homme et sa femme avaient tous été admis au centre de traitement de Makayanga.

Selon les statistiques fournies par l’équipe médicale, la zone de santé de Mambassa a enregistré à ce jour seize cas confirmés d’Ebola, avec six décès.

espace libre

Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.