Sciences/Oudjat: clôture du colloque.
Gabon

Sciences/Oudjat: clôture du colloque.


espace libre

Structure spécialisée dans les débats scientifiques,des publications des travaux scientifiques des africains et européens,l’Oudjat a clos de manière en différé,le 1 et juillet 2019, le colloque organisé du 26 au 28 juin derniers.

Parce que la pensée africaine est unique et inspirante, elle nécessite une méthode adéquate afin d’optimiser les résultats de ses problématiques scientifiques. D’où le colloque organisé par l’Oudjat, placé sous le thème de : << l’Afrique au xxè siècle. Savoirs, concepts, méthodes et doctrines scientifiques>>, afin d’offrir aux scientifiques africains et venus d’ailleurs un cadre de réflexion pouvant sortir la Science africaine de l’impasse intellectuelle dans laquelle elle nage depuis près d’un siècle.

l’Afrique connaissant des réalités particulières, ne saurait utiliser les mêmes instruments d’analyse que le monde occidental.

<< Ce colloque a servi de moment de réflexion sur ce qu’est la pensée scientifique africaine, ses méthodes, ses théories, ses concepts. Nous pensons que nous sommes dans un tunnel et qu’en étant dans ce tunnel, nous réfléchissons à ce qui pourrait être une issue de sortie>>, a laissé entendre Joseph Tonda l’un des communicants du colloque.

Un tunnel intellectuel qui tend à adapter la pensée africaine à celle occidentale, au grand dam de ses particularités.

Le tunnel vu ici comme l’idée de la critique conformiste ayant pour boussole les théories occidentales serait bel et bien présent et constituerait une épine sous le pied de la science africaine, selon les communications faites lors de ce colloque. Si cela se trouve la pensée scientifique n’est plus universelle, du fait des particularismes .

L’Oudjat, spécialisé dans les débats scientifiques, des publications des travaux scientifiques des africains et européens, promet rendre publics les travaux dudit colloque qui a vu plusieurs thèmes devéloppés, tous issus de l’intrigue de la pensée africaine et de son adaptation à la science occidentale. Plusieurs disciplines ayant été valablement représentées, d’imminentes Personnalités intellectuelles et culturelles penchées sur ces questions ne peuvent que traduire le caractère redoutable des retombées prochainement attendues sur les plateformes de l’Oudjat.

Le rendez-vous a été pris pour l’an 2022, pour d’autres thématiques stimulantes pour l’évolution et le bien-fondé de la Science africaine

espace libre


Avec Le Touraco vert

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.