mardi, mai 11, 2021
Afrique

L’Oms appuie l’hôpital de la mère et de l’enfant


Le ministère de la santé public a abrité ce mercredi 31 juillet 2019 une cérémonie de remise de don de la part de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) à l’hôpital de la mère et de l’enfant.
C’est un don composé d’équipements et de matériels biomédicaux pour les blocs opératoires, de kits d’aspirations manuelles intra-utérines pour les salles d’accouchement, des boîtes d’accouchement pour renforcer les services de la santé maternelle et infantile au Tchad.
Ce don doit permettre d’influencer les indicateurs de santé de la mère et de l’enfant, un domaine qui a encore d’énormes défis à relever.
Selon Diallo Moctar Amadou, représentant de l’Oms au Tchad, la santé du nouveau-né et de la mère demeure un problème majeur pour son organisation pour deux raisons : d’une part, le taux de mortalité maternel et infantile, particulièrement élevé selon la dernière enquête épidémique démographique de santé de 2014-2015 et d’autre part, la faible couverture géographique des interventions clés pour la mère et l’enfant.
Aziz Mahamat Saleh, ministre de la Santé publique quant à lui, se dit satisfait de ce don. « Nous ambitionnons aller vers la couverture santé universelle avec de principes d’équité et de solidarité. C’est un projet pilote qui donne de performances et des indicateurs qui change au niveau des provinces qui sont retenues. Au nom du gouvernement, la requête que nous faisons c’est de passer à l’échelle la situation actuelle », souhaite-t-il. Il indique par ailleurs que les missions de terrain démontrent qu’il y a des difficultés au niveau de la prise en charge, notamment de la femme enceinte. « Et nous devons donc mettre du paquet et nos centres de santé où qu’ils soient dus pouvoir bénéficier », a-t-il conclu tout en rassurant au représentant de l’Oms la bonne utilisation de ce don.

Miguerta Djiraïngué



Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :