La Côte d’Ivoire signe un mémorandum d’entente pour renforcer sa coopération avec la Russie
Afrique

La Côte d’Ivoire signe un mémorandum d’entente pour renforcer sa coopération avec la Russie


espace libre

Le ministre ivoirien des Affaires étrangères Marcel Amon Tanoh avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, durant sa visite en Russie du 17 au 19 juillet à Moscou. © Page officielle Twitter Ministère ivoirien des Affaires étrangères. Photo: JeuneAfrique

Le ministre ivoirien des Affaires étrangères Marcel Amon Tanoh avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, durant sa visite en Russie du 17 au 19 juillet à Moscou. © Page officielle Twitter Ministère ivoirien des Affaires étrangères. Photo: JeuneAfrique

Les gouvernements ivoirien et russe ont signé, la semaine dernière, un mémorandum d’entente pour renforcer leur coopération dans plusieurs domaines. Le document a été signé dans le cadre de la visite du ministre ivoirien des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh, à son homologue russe Sergueï Lavrov du 17 au 19 juillet derniers.

Le nouveau mémorandum signé entre les deux pays, vise à renforcer leurs échanges commerciaux, mais également leur coopération dans le domaine de la sécurité, de la stabilité, de l’énergie, de l’industrie, de la lutte contre le terrorisme et de l’éducation notamment. Pour améliorer son appui à la Côte d’Ivoire dans ce dernier domaine, le ministre Lavrov a indiqué que son gouvernement prévoyait d’augmenter le quota de bourses d’études allouées aux étudiants ivoiriens.

Cette annonce intervient dans un contexte de revitalisation progressive des relations entre la Russie et les pays africains. Face à la concurrence chinoise, américaine, et française, le pays des Tsars a entrepris, depuis quelques années, d’améliorer sa présence sur le continent.

Notons que cette visite intervient également en prélude au premier sommet Russie-Afrique, prévu pour se dérouler à Sotchi, les 23 et 24 octobre prochains.

Par Regardsurlafrique Avec AE – Moutiou Adjibi Nourou

espace libre


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.