Le cardinal De Kesel dénonce la fermeture d’hôpitaux catholiques en Érythrée
Afrique

Le cardinal De Kesel dénonce la fermeture d’hôpitaux catholiques en Érythrée

espace libre

Le cardinal De Kesel dénonce la fermeture d’hôpitaux catholiques en Érythrée
Le cardinal De Kesel dénonce la fermeture d’hôpitaux catholiques en Érythrée

Le cardinal Jozef De Kesel dénonce la fermeture de 29 hôpitaux catholiques en Érythrée et exige leur réouverture immédiate, écrit-il vendredi dans une lettreau nom des évêques de Belgique. Le mois dernier, les autorités érythréennes ont soudainement fermé plusieurs établissements hospitaliers de confession catholique. L’Église catholique érythréenne a déclaré à la BBC en juin que des patients avaient été renvoyéschez eux et que des soldats avaient été déployés pour surveiller les hôpitaux.

Les évêques de Belgique demandent à ce que « les 29 centres de santé fermés récemment par le gouvernement puissent à nouveau rouvrir rapidement et que tous ceuxqui ont été enfermés en raison de leurs convictions, dont de nombreux chrétiens, soient libérés ».

Le gouvernement érythréen offre également des hôpitaux mais ils sont critiqués en raison de leur manque d’accessibilité et de leur moindre qualité.

Selon la BBC, la fermeture des établissements hospitaliers est intervenue car le gouvernement n’a pas accepté les critiques de l’Église catholique sur la migrationvers l’Europe.

Le cardinal belge De Kesel et les évêques appellent les politiques à agir. « Fortement préoccupés par la situation, nous demandons aux autorités belges et auHaut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères de tout mettre en œuvre pour rétablir le respect des droits de l’Homme en Érythrée. »

L’Église catholique représente une minorité religieuse dans ce pays d’Afrique de l’Est, où la plupart de la population s’identifie à l’Église orthodoxe.

Que pensez-vous de cet article?

espace libre

Avec La Libre Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.