Ituri : la rougeole sévit à Djugu, plus de 100 enfants sont morts en deux mois
Afrique

Ituri : la rougeole sévit à Djugu, plus de 100 enfants sont morts en deux mois


espace libre

Ituri : la rougeole sévit à Djugu, plus de 100 enfants sont morts en deux mois

Plus de cent enfants de moins de dix ans sont décédés, en l’espace de deux mois, sur le site de déplacés de Djugu, installé à l’hôpital général de référence de Bunia (Ituri). Le gestionnaire de ce site, Ignace Bingi, a communiqué ces chiffres jeudi 11 juillet à Radio Okapi. Il a indiqué que ces décès sont notamment dus à la rougeole ainsi que d’autres maladies liées aux mauvaises conditions d’hygiène.

Ces personnes vivent dans la promiscuité depuis le 7 mai 2019, décrie Ignace Bingi.

Tous ces déplacés ont quitté leurs villages craignant des exactions commises contre eux par des hommes armés.

« C’est pratiquement tous les jours que des cas de décès sont enregistrés », a-t-il déclaré.

A l’arrivée du reporter de Radio Okapi, trois corps d’enfants gisaient au sol. Il s’agit des enfants morts la nuit de mercredi à jeudi 11 juillet.

« Les situations que nous connaissons font partie des drames. En parler de fois est un honneur. Au moment où je tiens votre micro, j’ai 4 décès parmi les enfants des déplacés. Mais quand nous parlons comme ça, les gens pensent que ce n’est pas vrai. Est-ce qu’on peut mentir au nom de la mort » ? se demande Ignace Bingi, qui fait savoir que « la situation est alarmante. »

Pour sa part, l’ONG Médecins sans frontières (MSF) Suisse confirme tout de même que la situation est préoccupante.

Elle a démarré jeudi 11 juillet matin une campagne de vaccination contre la rougeole dans le but de stopper la propagation de cette maladie.

Environ trois mille enfants sont ciblés pour cette campagne qui va durer près de cinq jours.

« C’est vrai certaines populations se sont déplacées récemment. Nous ne connaissons pas leurs situations vaccinales. MSF en collaboration avec le ministère de la Santé a estimé que c’était important de vacciner rapidement les enfants contre la rougeole pour réduire la mortalité », a affirmé Selya Burnand, responsable de MSF à Bunia.

espace libre


Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.