Ghana : Le gouvernement va construire une usine de chocolat
Gabon

Ghana : Le gouvernement va construire une usine de chocolat

espace libre

Libreville, Jeudi 11 juillet 2019 (Infos Gabon) – Le gouvernement ghanéen, à la faveur d’un partenariat avec la Chine, va construire une usine de transformation du chocolat à Sefwi-Wiaso dans le Nord-Ouest du pays. 

Cette usine devrait coûter 100
millions de dollar et dotée d’une capacité de transformation de
50 000 tonnes de fèves de cacao par an. A en croire le ministre
ghanéen de l’Agriculture, Owusu Afriyie Akoto, la signature de l’accord
avec les partenaires chinois est imminente.

« Nous nous sommes déjà
entendus avec les acteurs chinois qui sont prêts à apporter 60 millions $
alors que nous cherchons à mobiliser 40 millions $ auprès des
investisseurs locaux», a expliqué le Ministre ghanéen.

Deuxième plus grand producteur
mondial de Cacao, le Ghana transforme à peine 15% de sa production. D’après les
données de la Cocoa Processing Company Limited (CPC), la consommation ghanéenne
de chocolat tourne autour des 400 grammes par jour.

La Côte d’Ivoire et le Ghana
jouent gros dans leur politique de rétention des fèves de cacao. Les
expériences passées n’ont pas produit les effets escomptés. Mais Accra et
Abidjan ont tout à y gagner.

Le 11 juin 2019, la Côte d’Ivoire
et le Ghana avaient d’un commun accord décidé de suspendre la vente de leur
production de cacao sur le marché international. L’objectif  étant de faire
remonter les prix de cette matière-première aux alentours de 2 600 dollars la
tonne.

Ils échouèrent peu de temps après à imposer un prix-plancher aux puissantes multinationales. Les deux pays producteurs ont néanmoins adopté un nouveau mécanisme de fixation des prix, instaurant un différentiel de 400 dollars la tonne.

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire 👉 Cacao : Le Ghana et la Côte d’ivoire veulent un prix minimum sur la tonne

espace libre

Avec Info Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.