Electrification rurale : L’AMADER expose ses nouvelles visions
Afrique

Electrification rurale : L’AMADER expose ses nouvelles visions

espace libre

Electrification rurale : L’AMADER expose ses nouvelles visionsBamako, 11 juillet (AMAP)Le Comité de coordination intersectorielle (CCI) de l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (AMADER), s’est réuni,  jeudi, pour sa session statutaire, présidée par son Président directeur général, (Pdg), Mamadou Ouattara, en présence d’élus locaux, des représentants de la société civile, a constaté l’AMAP.

Cet organe consultatif de l’AMADER se réunit, périodiquement pour échanger sur des questions relatives à l’énergie domestique et à l’électrification rurale. Afin de coordonner les actions de développement en milieu rural, en vue de faciliter leur accès aux services énergétiques. Il vise aussi à partager avec les membres dudit comité les différents investissements disponibles à l’AMADER pour la réalisation de projets, les informer sur les critères de sélection des localités bénéficiaires de ces projets. Cela, à travers un mécanisme d’échanges pour la prise en compte des besoins énergétiques des autres secteurs dans la planification énergétique de l’AMADER.

À ce propos, le PDG de l’AMADER a, dans son allocution, informé que sa structure a mis en œuvre quatre projets qui sont en cours d’exécution, avec l’appui de l’État et de ses Partenaires techniques et financiers (PTF).

Il a cité le projet Systèmes hybrides d’électrification rurale (SHER), financé par la Banque mondiale pour la réalisation de centrales hybrides solaires/diesel dans 50 localités. S’y ajoute, selon Mamadou Ouattara, la réalisation en cours du projet Production hybride et accès rural à l’électricité (PHARE), financé par l’Agence française de développement (AFD) pour la construction de centrales hybrides solaires /diesel dans 60 localités.

Le Pdg de l’AMADER a également cité le Projet d’électrification rurale par Systèmes hybrides (PERSHY32) qui est financé par le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) pour l’électrification de 32 localités.

Parlant des perspectives, il a indiqué que le secteur de l’énergie est en pleine mutation. Pour s’adapter à cette révolution, les textes règlementaires sont en cours de relecture afin de favoriser davantage le développement du secteur, à travers notamment le Partenariat – Public – Privé (PPP).

Dans le domaine de l’énergie domestique, l’AMADER appuie la production et la diffusion de foyers améliorés, de briquettes comestibles ; la diffusion de lampes basse consommation, de rafraîchisseurs d’air par évaporation  et la promotion de l’utilisation du gaz butane.

DB/MD (AMAP)

espace libre

Avec AMAP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.