CNSS: Nicole Assele opte finalement pour la « mensualisation »
Gabon

CNSS: Nicole Assele opte finalement pour la « mensualisation »

espace libre

CNSS: Nicole Assele opte finalement pour la « mensualisation »

Après des semaines de crise, le conflit entre la Direction générale de la Caisse nationale de Sécurité Sociale et les retraités opposés au retour au paiement trimestriel de leur pensions pourrait avoir trouvé son épilogue. C’est en substance le message porté ce 10 juillet aux intéressés par le Dr Nicole Assele, au cours d’un point de presse, avec l’annonce par elle du maintien de la mensualisation dudit paiement, certes au prix de quelques aménagements.

Se voulant plus conciliante avec les contestataires pensionnés auprès des services de la CNSS, le Directeur général a tout d’abord fait part de son engagement à trouver des solutions pérennes qui puissent satisfaire toutes les parties, loin des accusations d’indifférence portées contre elle en raison de son silence, voire d’un apparent « jusqu’au-boutisme », face aux revendications de ces pères et mères soucieux du maintien de leurs droits. En réalité, selon ses propres dires, Nicole Assele a dû impulser une réflexion profonde ayant permis d’aboutir à des pistes de solution intelligente. Parmi celles-ci: la mise en place d’une carte bancaire prépayée et gratuite au bénéfice de chaque retraité, qu’il soit bancarisé ou pas.

Cet instrument de paiement électronique, dont il faut d’ores et déjà saluer le côté innovant, permettra à ses détenteurs de percevoir mensuellement leurs émoluments de retraite. A côté de cette facilité  accordée avec la collaboration des partenaires financiers de la Caisse, cette carte donnera droit à quelques avantages tels que le droit aux réductions sur des produits de première nécessité auprès d’établissements commerciaux, une prise en charge médicale gratuite au sein des services sanitaires et sociaux de la Caisse, avec des réductions sur les prix des médicaments prescrits dans ce cadre.

espace libre

Avec Investir Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.