CONGO-ECONOMIE/ Le Sénat adopte trois projets de lois sur les zones économiques spéciales
Afrique

CONGO-ECONOMIE/ Le Sénat adopte trois projets de lois sur les zones économiques spéciales

espace libre

BRAZZAVILLE, 06 JUIL (ACI) – Les sénateurs ont adopté le 4 juillet dernier à Brazzaville, trois projets de lois portant création des Zones économiques spéciales (Zes), respectivement d’Igné, d’Oyo-Ollombo et d’Ouesso, dans le cadre de la diversification de l’économie et de l’industrialisation.

CONGO-ECONOMIE/ Le Sénat adopte trois projets de lois sur les zones économiques spéciales

La stratégie de base de la création de ces zones reste l’industrialisation par la transformation locale des ressources naturelles en vue de la production locale de biens manufacturés et par l’organisation des zones économiques spéciales.

Ces zones, dont la vocation est de contribuer à l’émergence d’un secteur industriel dynamique et diversifié, vont regrouper des industries spécialisées essentiellement dans les exportations.

Les projets de lois adoptés précisent que la zone d’Igné, dans le département du Pool, auparavant appelée zone de Brazzaville, a une superficie de 223,81 Km2, celle de d’Oyo-Ollombo mesure 7603 Km2 et celle de Ouesso, 3796,39 Km2.

Ce sont des zones à caractère d’utilité publique, où seront créés des parcs d’activités et des zones commerciales et résidentielles. La superficie de chaque zone est déterminée en fonction de ce qui y sera implanté. La zone d’Igné sera créée afin qu’elle soit proche du pont route-rail et du port de Maloukou pour faciliter les exportations et les importations, a-t-on appris.

Au regard de l’adoption de ces lois après de longues années écoulées depuis le début des études y relatives, le ministre des Zones économiques spéciales, M. Gilbert Mokoki, s’est dit satisfait et a souligné l’importance de ces Zes. «Les Zes sont des catalyseurs de développement. Elles ne sont pas concurrentielles, mais constituent des opportunités d’affaires. Et le gouvernement mène une bataille pour l’amélioration du climat des affaires», a-t-il fait observer.

CONGO-ECONOMIE/ Le Sénat adopte trois projets de lois sur les zones économiques spéciales
Les ministre Mokoki et Mabiala

Par ailleurs, pour la zone économique de Pointe-Noire, les études sont terminées. D’ici peu,  sera amorcer la phase d’expropriation pour avoir une maîtrise des terrains avant de commencer les travaux d’aménagement. «Il faut que le développeur ou la société qui va construire sur ce site puisse avoir la liberté d’y opérer. Tant que ces terrains appartiennent encore à des particularités, il ne peut pas commencer», a-t-il dit.

Au sujet des expropriations au niveau de ces trois zones, M. Mokoki a fait savoir que le coût et l’évaluation des terrains se feront après les enquêtes parcellaires. Pour la Zes de Pointe-Noire, dont la mise en œuvre est en cours, le gouvernement s’emploie à réunir les fonds pour indemniser les propriétaires desdits terrains.

Ces quatre zones sont une source d’emplois des jeunes, a souligné M. Mokoki, ajoutant que des dispositions sont en train d’être prises afin que la jeunesse profite de cette opportunité. Le gouvernement s’active pour l’éclosion d’une main d’œuvre qualifiée.  «Il est prévu dans l’article 25 de la loi 24-2017 du 9 juin 2017, relatif à la création des Zes, à la détermination de leur régime et de leur organisation, que les entreprises implantées dans ces zones s’engagent à employer en priorité les Congolais et à diminuer le nombre de travailleurs étrangers. (ACI/Marlyce Tchibinda Batchi)

espace libre

Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.