La diplomatie pour les nuls: les Congolais savent compter, Néhémie!
Afrique

La diplomatie pour les nuls: les Congolais savent compter, Néhémie!


espace libre

La diplomatie pour les nuls: les Congolais savent compter, Néhémie!
La diplomatie pour les nuls: les Congolais savent compter, Néhémie!

Commentaire par Marie-France Cros.

La Cour constitutionnelle, façonnée à la main de Joseph Kabila, a poussé le bouchon trop loin, cette semaine, en annonçant des invalidations bien en dehors des délais légaux pour le faire et en invalidant 23 députés d’opposition au profit de membres de la coalition kabiliste FCC.

Elle répondait ainsi non à la soif de pouvoir de l’ancien chef d’Etat, celui-ci étant déjà largement assuré par la razzia sur les assemblées législatives dont a bénéficié son FCC sans que les autorités électorales fournissent les résultats détaillés pour prouver ce raz-de-marée, mais à la soif de postes de ses troupes.

Cet appétit de piranhas a été la goutte qui fait déborder le vase pour « la base » UDPS, dindon de la farce de la « coalition » entre MM. Kabila et Tshisekedi. Ses « combattants » s’en sont pris à des biens de partis et personnalités kabilistes, ainsi qu’à leurs représentants, tandis que des kabilistes répliquaient.

Cet épisode sanglant a-t-il effrayé le coordonnateur du FCC, Néhemie Mwilanya, ancien directeur de cabinet de Joseph Kabila? Il a, en tout cas, essayé de discréditer la colère de l’UDPS et de l’opposition, jeudi, en assurant que la Cour constitutionnelle s’était contentée de jouer son rôle d’ »arbitre » et en se disant « assailli par les réclamations des députés invalidés du FCC ». Il a juste oublié de dire que les 10 députés FCC invalidés l’ont été au profit de … 10 membres du FCC. Et que ce sont aussi 23 membres du FCC qui remplacent les 23 députés d’opposition invalidés.

Les Congolais savent compter, Néhémie!

Que pensez-vous de cet article?

espace libre


Avec La Libre Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.