Afrique

Le Tchad valide l’examen national volontaire pour le suivi et la mise en œuvre des Odd

espace libre

Le secrétaire d’Etat à l’économie et de la planification du développement, Hissein Sougouimi et le coordonnateur résident du système des Nations-Unies au Tchad, Stephen Tull, ont présidé les assises de la validation du 1er examen national volontaire pour le suivi de la mise en œuvre des objectifs de développement durable (Odd) au Tchad, en présence du secrétaire général adjoint de la présidence, Hissein Brahim Taha, ce mardi 11 juin 2019.
C’est en prélude du forum de haut niveau sur le développement durable prévu pour du 8 au 19 juillet prochain à New York que le Tchad organise cet atelier de validation de son 1er examen national volontaire pour le suivi de la mise en œuvre des objectifs de développement durable.
Selon Stephen Tull, coordonnateur résident du système des Nations-Unies au Tchad, « cet exercice donne un caractère sans précèdent pour le pays et constitue une avancée remarquable, car le Tchad fait partie des 14 pays qui présenteront l’examen pour la première fois en 2019 ». Pour lui, le système des Nations-Unies a accompagné le gouvernement depuis le démarrage du programme de développement durable à l’horizon 2030. « Cet engagement a permis d’enregistrer des résultats probants comme l’alignement du Pnd 2017-2021 sur les Odd (70%), l’identification des cibles prioritaires et un premier rapport sur la mise en œuvre des Odd au Tchad », complète-t-il.
Pour le secrétaire d’Etat à l’économie et à la planification du développement, Hissein Souguimi, « la validation de l’examen national volontaire des Odd s’inscrit dans le cadre de la concrétisation de l’engagement du Tchad à présenter régulièrement un rapport de suivi de la mise œuvre des Odd reflétant les progrès réalisés par rapport aux objectifs et cibles définies », indique-t-il. Il poursuit que ce document est un rapport que le Tchad va présenter au forum politique de haut niveau sur le développement durable en juillet prochain.
Selon le ministre secrétaire général adjoint à la Présidence, Hissein Brahim Taha, la validation de ce rapport est une avancée pour le Tchad en ce qui concerne son engagement d’œuvrer pour l’atteinte et la réussite des Odd. « La validation de ce rapport est le résultat d’un long processus participatif entamé en 2018 en commun accord avec le département des affaires économiques et sociales des Nations Unies qui permettra au Tchad de présenter son premier rapport national volontaire sur les Odd, de recenser le progrès réalisés dans la mise en œuvre des Odd et d’analyser les difficultés par le gouvernement en matière des politiques économiques et sociales », déclare-t-il. Avant de souligner que ce rapport est un instrument précieux permettant à chaque pays de piloter, suivre et évaluer la mise en œuvre de son programme de développement durable à l’horizon 2030 établi par les Etats-Unis.

Nguelsou Balgamma

espace libre

Avec LePaysTchad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.