dimanche, novembre 29, 2020
RDC : les détenus meurent par asphyxie à Kolwezi (société civile)
Afrique

RDC : les détenus meurent par asphyxie à Kolwezi (société civile)


RDC : les détenus meurent par asphyxie à Kolwezi (société civile)

 Le cadre de concertation de la société civile du Lualaba a dénoncé vendredi 3 mai les mauvaises conditions de détention à la prison centrale de Dilala à Kolwezi. Après une investigation au courant de cette semaine, cette structure a noté que certains détenus mouraient par asphyxie à cause de l’exiguïté de cette maison carcérale qui compte plus des pensionnaires qu’il n’en faut.

« C’est une promiscuité exagérée ! Ce qui fait que chaque nuit, les détenus ne parviennent pas à dormir. Ils sont debout, cote à cote », a rapporté le coordonnateur de la société civile du Lualaba, Chadrack Mukad.

Il a demandé au gouvernement provincial de prendre des mesures urgentes pour éviter le pire :

« Au moins dans chaque deux jours, la prison de Dilala/Kolwezi enregistre des décès. Nous pouvons dire que (cette) prison est aujourd’hui un mouroir. Il faut que l’Etat puisse prendre des dispositions pour construire une nouvelle prison. »

/sites/default/files/2019-05/04._040519-p-f-lubumbashi_societe_civile_sur_la_prison_de_dilala_3_mai_2019_2.mp3

 Le ministre provincial de l’intérieur du Lualaba, Boniface Konde, confirme cette promiscuité à la prison de Dilala. Il affirme cependant que le pavillon 5, détruit par des intempéries, est en cours de réhabilitation. Selon lui, le gouvernement provincial a déjà affecté à cette prison un médecin et un infirmier pour la prise en charge des malades.



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.