RDC : les avocats de Ngoyi Kasanji réfutent les accusations de saccage de la chaine Débout Kasaï
Afrique

RDC : les avocats de Ngoyi Kasanji réfutent les accusations de saccage de la chaine Débout Kasaï

espace libre

RDC : les avocats de Ngoyi Kasanji réfutent les accusations de saccage de la chaine Débout Kasaï

L’avocat conseil du député national Ngoyi Kasanji rejette les accusations portées contre son client sur le saccage de la chaine Débout Kasaï, appartenant au sénateur Auguy Ilunga. Dans une interview accordée vendredi 24 mai à Radio Okapi, Me Jean-Claude Mbiye estime que le plaignant n’arrivera pas à prouver ces allégations.

« Nous attendons que la plainte nous soit notifiée et que les preuves nous soient rapportées pour nous permettre d’apporter nos moyens de défense. Nous sommes sereins, parce que jusque-là, ce sont des allégations », affirme Me Mbiye.

Le sénateur Auguy Ilunga a porté plainte mercredi 22 mai à la Cour de cassation contre l’ancien gouverneur du Kasaï-Oriental, Ngoy Kasanji. Il l’accuse d’avoir ordonné le saccage des installations de la station de la radiotélévision debout Kasaï.

Dans sa réplique, le conseil de défense de Ngoyi Kasanji regrette que le plaignant se serve des médias pour faire du tapage pendant qu’il a déjà saisi les cours et tribunaux.

« Les faits se sont déroulés, trois jours avant la publication des résultats de l’élection présidentielle. La campagne était déjà terminée. Je ne vois pas pourquoi le gouverneur Ngoyi Kasanji aurait envoyé des gens saccagé cette chaine de radio », s’étonne Me Jean-Claude Mbiye.

Il rappelle que la chaine de radiotélévision avait été fermée sur décision du maire de la ville.

« Ngoyi Kasanji n’y est est pour rien. Ce sont de fausses accusations qui s’ajoutent aux nombreuses fausses accusations dont fait l’objet mon client », indique Me Mbiye.

 

espace libre

Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.