Vacance du pouvoir au Gabon : Un débat caduc
Gabon

Vacance du pouvoir au Gabon : Un débat caduc

espace libre

Libreville, Mercredi 15 Mai 2019 (Infos Gabon) –  L’incessant ballet diplomatique observé ces derniers temps au Palais du bord de mer et le silence de l’opposition confirment qu’Ali Bongo Ondimba a repris le contrôle du pays.

Avant de retourner à Lomé au terme d’une visite de travail et d’amitié la semaine dernière à Libreville avec son homologue gabonais, le président togolais s’était dit rassuré de l’état de santé d’Ali Bongo Ondimba. «J’étais assez impatient de le voir puisque depuis son problème de santé, je n’avais pu avoir qu’une conversation téléphonique avec lui, qui m’avait déjà rassuré, a expliqué le président togolais. Mais c’est toujours bien de pouvoir venir et je le remercie de m’avoir donné cette occasion», avait alors fait savoir Faure Essozimna Eyadema.

48 heures après lui, c’était autour du corps diplomatique d’aller s’enquérir de l’état de santé du numéro 1 gabonais.

Constituée de Philipe Mangou, ambassadeur de Côte d’Ivoire, et Dmitry Kourakov, ambassadeur de la Fédération de Russie, et respectivement doyen et vice-doyen du corps diplomatique accrédité au Gabon, il s’est aussi dit réconforté par le rétablissement de leur hôte.

«Ce matin nous avons été très heureux de le retrouver en bonne santé faisant un tour de l’actualité à son lieu de travail, œuvrant pour le bonheur du peuple gabonais et même œuvrant pour tous ceux qui ont choisi de vivre dans ce beau et paisible pays», s’est alors réjoui Philippe Mangou.

« Nous lui avons transmis les salutations chaleureuses et les vœux de prompt rétablissement des rois, des chefs d’Etat que nous avons l’insigne honneur de représenter sur cette terre hospitalière du Gabon ainsi que les vœux de prompt rétablissement de tout le corps diplomatique. Nous avons rassuré le chef de l’Etat de notre ferme engagement et de notre détermination à continuer de travailler à ses côtés au renforcement des relations qui existent si heureusement entre le Gabon et nos pays respectifs », a-t-il poursuivi.

Pas plus tard que lundi, quatre diplomates des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) ont été reçus par Ali Bongo Ondimba à Libreville. «Nous, diplomates sommes très rassurés de l’état de santé de S.E.M. le président de la République Ali Bongo Ondimba. Nous avons saisi l’occasion de cet échange pour nous entretenir sur des dossiers d’ordre bilatéral, multilatéral et des questions d’intérêt commun», a déclaré Dmitry Kourakov, ambassadeur de Russie.

En plus, de nombreux chefs d’Etat sont annoncés à Libreville pour rendre visite à leur homologue gabonais. Bruyante  il y a quelques semaines pour dénoncer la capacité d’Ali Bongo Ondimba à présider aux destinées du Gabon, l’opposition gabonaise s’est subitement tue face à ces déclarations empreintes d’assurance des personnalités étrangères. A court d’arguments et d’idées, elle peine à contredire la communauté internationale convaincue des capacités du chef de l’Etat à poursuivre sa mission à la tête du pays.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Ali Bongo Ondimba reconnaissant envers les grandes puissances

espace libre

Avec Info Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.