CONGO/DECES : Denis Sassou N’Guesso rend hommage  au colonel Michel Gangouo
Actualité

CONGO/DECES : Denis Sassou N’Guesso rend hommage  au colonel Michel Gangouo

espace libre

BRAZZAVILLE, 08 (ACI) – Le Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou N’Guesso, a déposé, le 7 mai à Brazzaville, une gerbe de fleurs devant la dépouille  mortelle de l’ancien secrétaire d’Etat à la défense, le colonel Michel Gangouo, décédé le 29 avril dernier, en présence des corps constitués nationaux, des parents, amis et connaissances.

CONGO/DECES : Denis Sassou N’Guesso rend hommage  au colonel Michel Gangouo
                            Le président de la république aux obsèques du colonel Gangouo

A cette occasion, le ministre de la défense nationale, M. Charles Richard Mondjo, qui a lu l’oraison funèbre, a fait savoir que «le colonel Gangouo aura véritablement été un homme aux trois passions avérées et affirmées : l’Armée, la politique et la culture». Il a reconnu en lui un officier supérieur rigoureux et intellectuellement discipliné.

Né en 1947 à Mbé, dans le district de Ngabé, dans le département du Pool, le Colonel Gangouo a fait ses premières études à l’école primaire de son village natal qu’il quitta pour le cycle secondaire à Brazzaville, au lycée Pierre Savorgnan De Brazza.

En 1965 il fut appelé sous le drapeau, après sa sélection par le bureau français de recrutement, parmi les dix jeunes lycéens mobilisés à cette époque. Pour parfaire son engagement militaire, le colonel Gangouo fut envoyé en formation en Union soviétique (actuelle Russie) d’où il sortit diplômé spécialisé en mines et explosifs. Il suivit d’autres formations en Chine et en Union soviétique qui firent de lui un spécialiste en sciences politiques.

Le colonel Gangouo a occupé tour à tour les postes de commandant de la zone militaire de Pointe-Noire, responsable de la structure en charge des réfugiés au ministère des affaires étrangères.

En 1991, il a été nommé secrétaire d’Etat à la défense près le premier ministre, M. André Milongo, avant de regagner en 1992 le ministère de la défense nationale où il a exercé en qualité de directeur des renseignements extérieurs.

En 1997, il a été nommé directeur de l’entretien routier au ministère de l’équipement et des travaux publics. En 2003, il a fait valoir ses droits à la retraite.

Le colonel Gangouo sera inhumé dans village natal à Mbé,  dans le district  de Ngabé, dans le département du Pool. (Presse Présidentielle/ACI)

espace libre

Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.