BONJOUR :
Afrique

BONJOUR :


espace libre

BONJOUR :

 

Des policiers ou des soldats de faction qui, par moments, passent le temps à échanger avec des passants, notamment des filles. Ce sont des scènes auxquelles l’on assiste fréquemment dans notre pays. Or, dans ce contexte d’insécurité qui est le nôtre, le moindre moment d’inattention peut être exploité par l’ennemi pour commettre l’irréparable. C’est pourquoi, il y a lieu pour les FDS, de se montrer plus vigilants. C’est la situation qui l’exige. Car, comme on le dit, « mieux vaut prévenir que guérir ».

Frédéric TIANHOUN
(Collaborateur)

espace libre


Avec lepays.bf

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.