vendredi, avril 16, 2021
Afrique

RDC : manifestations des médecins pour réclamer la paie de la prime de risque


Marche des médecins du secteur de la santé publique en direction du cabinet du président Felix Tshisekedi dans la commune de Ngaliema à Kinshasa, le 29/04/2019. Radio Okapi/Photo John Bompengo

Les médecins congolais ont manifesté lundi 29 avril dans plusieurs villes du pays pour réclamer la paie de la prime de risque et l’inscription sur les listes de paie (mécanisation). Ils ont manifesté principalement à Goma, Mbuji-Mayi, Kisangani, Kolwezi, Kikwit et à Kinshasa.

A Goma (Nord-Kivu), des médecins œuvrant dans les structures médicales publiques, ont manifesté pour réclamer leur alignement aux primes de risque, conformément à la promesse faite par le chef de l’Etat lors de son dernier passage au Nord-Kivu.

« Il y a eu des négociations menées à Kinshasa entre les représentants de notre collectif avec le Chef de l’Etat qui s’était fait représenter par le directeur de son cabinet. Réunion à l’issue de laquelle, le Chef de l’Etat a promis de mécaniser et aligner 4 500 médecins pour la prime de ce mois d’avril. Chose qui n’a pas été faite. Lors de son passage ici au Nord-Kivu, à Beni, le Chef de l’Etat a réitéré son engagement, celui de mécaniser et aligner les médecins pour qu’ils puissent bénéficier de la prime de risque afin d’améliorer leur social. Mais ça n’a pas été fait », a déploré le Dr Patrick Nziwa, l’un des manifestants.

Plus de 500 médecins sont concernés par cette situation au Nord-Kivu.

Au Kasaï Oriental, des centaines de médecins ont manifesté, ce même lundi, dans les rues de Mbuji-Mayi, pour « attirer l’attention du chef de l’Etat, sur la situation de la prime de risque, qu’ils ne perçoivent pas, depuis qu’ils prestent ».

Partis de la division provinciale de la Santé, ces hommes et femmes en blouse blanche sont passés par le quartier général de la MONUSCO, avant d’arriver au cabinet du gouverneur de province.

A Kinshasa, les médecins sont partis de la Gare centrale. Ils se dirigeaient vers la cité de l’OUA. Comme leurs collègues de l’intérieur du pays, ils revendiquent principalement le paiement des primes de risque. 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :